Accueil ... Nos voyages ... Afrique Australe 2018 - 9 Namibie 2 - Zambézie

 

 

Nos voyages

Afrique Australe - Namibie 2 - Zambézie

 

 

 

  

 

 

Jeu

13

DEC

2018

Km 6232  ▲1045m Ɵ 25°C - 34°C  Shakawe (Botswana) - Biro  (Zambézie / Bande de Caprivi)  

   

Passage rapide de la douane toujours vide, suivi de la petite traversée du parc par la gravel road où il y a des impalas. Toujours surprenante la route de Divungu où les rochers dans l'Okavango font penser aux hippos. Courses à Divungu, pas de banque mais une Cash Machine. Et il nous faut à manger pour 3 jours, le prochain Lodge n'a pas de restaurant. Bizarrement nous avons un gros contrôle de police après avoir quitté le goudron, sur la gravel road qui mène au Lodge Mobola, passeport, permis de conduire, enregistrement voiture.

  

Accueil très sympa au Lodge de rêve Mobola ♥♥, moins sympa l'information concernant les portes vitrée ou moustiquaire, qu'il ne faut pas laisser entrouverte à cause des serpents, il y a de tout ici, petits, moyens et grands, et le mamba (Serpent très agressif, il crache, et mort assurée 15 minutes après la piqure).

  

 

Il fait très chaud, repos obligatoire, et nous voulons profiter de notre logis avec vue sur un bras de la rivière Okavango. Rafraichissement avec la douche extérieure. Et enfin un grille pain, ça sauve le toast tranché, mais le café est un café soluble.

    

 

L'après midi nous allons faire un tour sur l'île d'en face par la passerelle.

   

  Vous savez tout   La passerelle   Le bar de l'ile  
             

 

Ensuite une ballade ♥♥ en bateau parmi les roches et les courants, comme les rochers ressemblent à des hippos, on fini finalement par en voir, et un big croco qui fait la sieste. Impressionnant le chant du sable sur la rive.

 

  A gauche c'est l'Angola à droite la Namibie    
       

 
  Le "Ferry" de liaison Angola - Namibie la devise de la compagnie doit être confort et sécurité  
         

Passage des rapides

 Hippo ↓

Big croco

Bain du soir version homme

Bain du soir version femme

 

    

   

  

  

   

Ballade en canot sur l'Okavango

 

 

                   

    

  

 

Ven

14

DEC

2018

Km 6288  ▲1051m Ɵ 31°C - 36°C à 12h  Biro -  Noliyona (Zambézie / Bande de Caprivi)

 

Ce matin nous avons un tout petit trajet de 56 Km que nous effectuons en 2 heures, nous avons donc pu profiter grandement des villages ♥♥   

       

 

Corvée d'eau

 

 

Arrivés au Kayola River Lodge nous prenons possession de notre logement qui est une tente avec climatisation, nous sommes en surplomb de la rivière Okanvango.

 

  Notre tente climatisée   La rivière Okavango dessous et l'Angola en face
             

 

    

Gravel road de Biro à Noliyona

 

 

  

La chaleur est épouvantable sous la tente, malgré son double toit et la climatisation dont les frigories n'arrivent pas à bouffer les calories du soleil. Sympa la réception nous change de logement, nous passons de la tente au chalet et nous ressuscitons.

 
 

Sam

15

DEC

2018

Km 6311  ▲1051m Ɵ ?°C - 39°C  Noliyona (Zambézie / Bande de Caprivi)

 

Nous avions demandé une sortie au parc, ils nous ont répondu que la piste est trop mauvaise, renseignement pris sur place, le sable est mauvais, vu la chaleur et le soleil il ne doit pas porter, et cela doit brasser au niveau des pneus.

  

De toute façon nous sommes venus ici pour voir les villages, et donc nous visitons ce matin avec la réceptionniste du Lodge (Elle est du village)   une habitation proche du Lodge. C'est pauvre, très pauvre, le mari est parti travaillé au loin, il s'est remarié, et n'envoie pas d'argent. La grand-mère et sa sœur (85 et 87 ans) ont chacune  une indemnité du gouvernement de 56€/mois.

 

Il y a maintenant l'eau courante (Forage par la communauté qui gère aussi le Lodge), pas de toilette, ils vont dans le bush derrière, une maison en dur est en construction, ils se font aider par la communauté.

 

  La mémé de 87 ans      
         

Marche vers le village

A l'entrèe de l'habitation

La famille

Le foyer pour la cuisson

Les couverts

L'eau courante

 
  Notre guide demande à la mémé de faire une danse, ça doit être son plaisir
       

   

"Danse" de la mémé

 

      

   

       

Avant midi nous voyons arriver le premier mariage , puis un second, cela donne de l'animation car nous sommes les seuls clients du Lodge. Ils ne viennent faire que des photos, c'est très strict, pas de musique, pas de chant, c'est étonnant.

  

     

 

 

   

Mariage Namibien

 

                   

  

 

Quand il fait moins chaud si je puis dire (39°C), en fin d'après midi nous sortons pour trouver une épicerie, chose pas facile, la plupart des bars sont ouverts, mais celui visité pas très sympa.

 

Nous achetons pour la famille visitée ce matin et qui nous ont émus, de la farine de maïs, de l'huile, des oignons, des biscuits, un soda, et une casserole pour le feu de bois, car celle qu'ils ont est dans un état pitoyable.

  

Lorsque nous apportons tout cela à la famille, il n'y a que les deux vieilles femmes, c'est attendrissant, nous ne parlons pas les mêmes langues, mais nous nous comprenons, surtout "Pandou néné" le merci appris ce matin.

    

  Ultra protégé le bar Match de foot, supporter à l'ombre Nos "cadeaux"
               

  

   

 

Dim

16

DEC

2018

Km 6359  ▲1051m Ɵ 30°C - 35°C à 12h  Noliyona - Mukuku Rest Camp  (Zambézie / Bande de Caprivi)  

 

Petit déjeuner traditionnel comme hier, œufs bacon toasts, avec du vrai café en grain ! Crocos sur la plage d'en face mais pas d'hippos ce matin. Nous partons tranquillement vers notre camp suivant, nous effectuons ce trajet de 58 Km en deux heures, ce qui nous permet d'admirer les villages, en tout cas au début car l'environnement se dégrade au fur et à mesure que nous avançons, les déchets sont bien présents, et à 5Km avant le camp, nous passons de l'habitat traditionnel à la tôle ondulée ↓ On voit que nous nous rapprochons de la ville de Rundu.

   

 

 

   

Gravel road vers Mukuku Rest Camp

 

    

 

Arrivés au camp nous découvrons notre logis, un chalet Robinson des temps modernes, avec ventilateur, et des ouvertures avec stores, grillages et moustiquaires, il y a l'électricité sur panneaux solaires, nous avons un frigo.

  

Le proprio nous dit qu'il y a des moustiques, peu mais il y en a, les crocos de 2m sont à droite et à gauche mais pas devant nous, les hippos et buffles sont morts de l'anthrax à quelques kilomètres d'ici, il a vu un serpent il y a 3 semaines.

  

Nous déjeunons avec notre propre nourriture sur notre terrasse avec un troupeau de vaches locales et l'Angola en face, et à coté de nous, notre copain l'écureuil. Le Wifi qui normalement ne fonctionne qu'entre deux maisons plus loin, va bien au chalet pour l'instant.

 

L'après midi nous faisons le tour du parc, il y a de belles pelouses et un jardin potager bien protégé par des moustiquaires, le logeur nous offre de la pastèque, elle n'est pas du jardin, il fait ses courses à Rundu, à 50 Km.

  

Pendant la pause lecture je vois quelque chose sur la rive angolaise, cela ressemble à un oiseau noir avec un bec orange, je regarde avec le zoom, c'est un gars qui se lave. Mais il n'arrête pas, ensuite c'est bizarre, il se masse ou se passe un baume, il a rencard ce soir ?

  

Je passe l'appareil photo à Solange qui veut avoir la confirmation de quelque chose, elle voudrait un zoom plus puissant, mais je n'ai qu'un 600 mm, je parle du zoom.

    

  Nid classique africain Douche coté Angola Confirmation pour Solange c'est un pantalon orange
               

  

  

 

Lun

17

DEC

2018

Km 6382  ▲1051m Ɵ 29°C - 36°C   Mukuku Rest Camp Visite d'une ferme ♥♥♥ (Zambézie / Bande de Caprivi)  

   

Panne d'électricité cette nuit, le camp n'est pas relié au réseau, les batteries sont vidées. Nous allons visiter une ferme que notre logeur connait, il nous guide gracieusement, comme le patron de la ferme parle afrikaner il nous sert aussi de traducteur, mais la fille ainée de la ferme parle très bien l'anglais ↓

   

 

La configuration des blocs est habituelle, chambre des parents, chambre des enfants, stockage, ils utilisent la tôle ondulée parce que ce n'est pas cher, et sans entretien. Nous voyons leur troupeau, ils ont 4 types de fruits avec leurs arbres, une sorte de noix (1) dont ils mangent l'intérieur, une sorte de "cacahouète" (2) dont ils mangent la peau, un donne des feuilles qui parfument les plats, et l'étonnante Monkey orange (3), constituée d'éléments internes comme le cacao, mais acidulés et parfumés comme un bonbon. Enfin on peut dire qu'ils ont un minimum pour vivre en autonomie.

 

  "Noix" (1)   "cacahouète" (2)   Monkey orange (3)  
               

 

Le grand moment fut la préparation du mil, j'avais vu des épis sur leur tiges dans la clôture, un premier traitement au pilon pour décortiquer les grains, suivi de la séparation avec une manipulation avec des paniers, puis retour au pilon pour faire la farine, allongé avec de l'eau et du sucre nous avons eu droit à une dégustation, c'est bon on dirait du gâteau.

 

  Pilon   Labourage fictif   Chant en famille
             

 

Le papa fit ensuite une démo de labourage, sur la photo on voit les enfants tirer le soc ↑ , normalement se sont les bœufs ! Et nous les quittons après leur chant, une belle expérience ♥♥♥, pandou néné.

  

Et puis nous avons eu notre troisième crevaison, une belle épine d'acacia à girafe, dans le flanc, nous changerons cela à la fraîche (36°C) !

 

 

 

   

Visite de la ferme

 

 

      

 

A midi nous déjeunons avec notre copain l'écureuil, l'après midi ils seront cinq.

 

Mukuku Rest Camp / Visite de la ferme

 

   

 

 

Mar

18

DEC

2018

Km 6558  ▲1121m Ɵ 32°C - 39°C   Mukuku Rest Camp - Rundu (Zambézie / Bande de Caprivi)  

  

Journée de liaison vers Grootfontein et Etosha NP. Il fait très chaud, après deux jours sans clim, c'est dur, changement de pneu, celui crevé est bourré d'épines d'acacia, déjeuner chez KFC pour avoir la clim, mais elle ne fonctionne pas, nous faisons nos courses et nous rentrons à l'hôtel.

  

La chambre est surchauffée, nous avons mis la clim à fond et il a plut à 18H30. Nous sommes à la porte de sortie de la Bande de Caprivi.

      

  

 

Mer

19

DEC

2018

Km 6822  ▲1551m Ɵ 24°C - 31°C à 13H30   Rundu - Grootfontein 

    

La pluie nous a permis de passer une bonne nuit et de récupérer, car j'étais un zombie hier après midi avec la chaleur.  Matinée de liaison vers Grootfontein, qui a été moins monotone que prévue, sur les deux tiers, il y avait des villages, des sculptures habituelles (éléphants, girafes), mais ici de vraies pirogues taillées à la hache dans un seul tronc !

  

Arrivée à Grootfontein nous retrouvons la civilisation moderne, nous sommes dans un gite d'Afrikaners, avec la chambre de la grand mère, un mélange antiquités brocante sympa.

 

 

L'après midi nous allons visiter la ville, c'est spacieux et au moins on peut marcher, et la température est acceptable, j'en profite pour me faire une coupe "Chaussée au moine". Et évidement les courses.

  

  Chaussée au moine Grootfontein      
             

Notre gîte

   

 

Ce soir c'est panne d'eau, d'habitude c'est l'électricité, hier soir deux coupures, ils sont sympa, ils nous ont acheté 2 bonbonnes d'eau, c'est l'Afrique.

  

Le patron du gîte de Mukuku est venu nous saluer ce soir, il était parti tôt le jour de notre départ et nous n'avions pas pu nous saluer. Il a été le prof de notre logeur.

    

 

 
 

Jeu

20

DEC

2018

Km 6830  ▲1551m Ɵ 25°C - 34°C   Alte Fort Muséum Grootfontein 

 

Première opération ce matin, aller à la banque pour faire du change, il faut faire la queue, heureusement, nous sommes arrivés tôt. Dans la queue, nous reconnaissons deux hommes San (Bushmen) rendus célèbres par le film " les Dieux sont tombés sur la tête", et dehors nous croisons une femme Herero en grande tenue.

 

  Notre gîte   Notre gîte   Tenue Herero simple  
             

 

Ensuite nous allons au Alte Fort Muséum, un ancien fort allemand, qui a été transformé en musée, nous avons beaucoup aimé ce musée, il faudrait y revenir. Il contient des objets et machines des allemands, mais surtout des objets et informations sur plusieurs ethnies locales, Herero, Kavango, San (Bushmen), Himbas, etc.

 

  Alte Fort Muséum  
     

 

L'inconvénient majeur du musée sont les vitrines à l'anciennes, avec les néons et les reflets des vitres, ce qui est extrêmement gênant pour les photos, mais ça vaut le déplacement.

 

  Alte Fort Museum   Parures Himbas   Parures San (Bushmen)
             

Femme Herero

Outils de pêche, instruments de musique Kavango

Outils de pêche Kavango

Machine à fabriquer le beurre

Noria

Machine d'embouteillage

Armements allemand

 

Outillages et machines divers

   

    

 

Grosse pluie "tropicale" orageuse cet après midi qui à perturbé notre ballade en ville, nous sommes donc sortis, mais en voiture, courses et plein, visite de la chapelle avec le clocher qui semble désaffectée.

  

Il y a du monde ce soir au gîte, allemands, hollandais qui étaient hier au Parc Etosha, ils préfèrent ce parc au Kruger, il y a moins de monde, ils ont vu des éléphants, les sud africains d'hier soir n'en avaient pas vu.

 

 

Ven

21

DEC

2018

Km 6921  ▲1121m Ɵ 25°C - 32°C   Grootfontein -  Tsumeb  Cultural Village     

  

   

Belle route avec des collines, cela nous change de paysages. Arrivés à Tsumeb nous allons en premier chez Toyota pour faire les services des 20 000Km, Solange a galéré depuis plusieurs jours avec des contacts Hertz Sud africains ou Namibiens, pour trouver où faire les services, et nous ne voulons pas changer de voiture. Rendez vous pris à 14H00, ça va être long, je m'occupe avec les photos, nous avons fait la fermeture du garage à 17H00, voiture lavée, tout OK, même pas une signature. Bravo !

 

 

 

Ensuite nous allons au Cultural Village, c'est les vacances et l'hôtesse nous prévient que ce n'est pas optimal au niveau de l'expo, mais au prix de la visite ( 3.50€) on ne va pas se plaindre. Cela nous a plu, nous avons vu les habitats des peuples Himba, Owambo, Kavango, Herero...

La température n'est pas haute (26°C) mais qu'est ce que nous avons transpiré.

 

 

  Habitat Himba   Habitat Owambo   Habitat Owambo  
             

Habitat Kavango ↓

Habitat Caprivi ↓

Habitat !khûn ↓

 

  

    

 

Et puis après quelques courses nous allons à notre hôtel, Solange m'a fait une surprise, elle m'avait dit que les commentaires de Booking disaient que cela ressemblait à un squat, mais que dedans c'était bien, c'est un train. Et c'est très bien, il y a la clim.

    

  Notre hôtel  
       

   

  

  

 

Sam

22

DEC

2018

Km 6940  ▲1121m Ɵ 29°C - 38°C   Tsumeb      

 

Nous avions prévu de visiter le Tsumeb Museum qui est un musée généraliste, cela va des canons allemands, au paniers locaux en passant par les locomotives, mais il est fermé jusqu'au 1er janvier. Petit tour en ville, visite d'un Craft Center, mais il fait très chaud, trop chaud.

Voir les photos du Tsumeb Museum sur Tripadvisor  

 

C'est donc une journée OFF.

 

  Tsumeb   Bien vert le parc à Tsumeb Dans le parc de notre logement
             

 

Le soir à la fraîche nous faisons le tour de la propriété où nous logeons, vignes, bananeraie, nous rencontrons le propriétaire très sympa, il nous propose de visiter sa ferme, nous déclinons car la nuit va tomber et nous voulons marcher, sa femme fait des citrons, pastèques, etc..

  

On est bien ici, il y a une boutique, un take away pour emporter à manger où manger au café resto, j'ai même trouvé enfin une raclette avec éponge pour la voiture.

  

  Femmes Herero  (Photos Internet)