Accueil ... Nos voyages ... L'Amérique du sud en camping car  .... Bolivie 3 - 2012

 

 

Les parcours

   

 

Puerto Suarez  -    Robore  -  San José ♥♥♥  -  Colonie Mennonite ♥♥♥  Santa Cruz de la Sierra  Samaipata   -  Parque Biocentro Güembé ♥♥♥  -  Défilé folklorique à Santa Cruz ♥♥♥  -  Cochabamba  -  La Paz  -  Cusco  ♥♥♥

 

 

 

Les vidéos

   

 

 

 

 

FICHE BOLIVIE  

Voir la fiche

 

Monnaie   

Le symbole Bs sur cette page est le Bolivanos.

 

▼ Km 30250 -   160m   23 mai 2012   Ө 20.5°C le matin Ө 30.5°C  en journée  - soleil nuages
Corumba  (Brésil)  -  Puerto Suarez  

 

Passage en douane longuet mais sans problème ni arnaque. Nous prenons la direction de Puerto Suares pour aller à la police pour la fiche de transit, mais la pluie et la nuit sont là, et comme on ne voit pas la route, nous faisons demi-tour, bivouac à la ville frontière. Cette ville n'a aucun exotisme, pas de chulita.

 

Km 30511 -   ▲250m  24 mai 2012   Ө 20.5°C le matin Ө 22.5°C en journée - nuages pluie
Puerto Suarez - Robore
   

  

                     

Route transocéanique (Ruta 4)

Route transocéanique (Ruta 4)

 

Départ de bonne heure vers Puerto Suarez au poste de police pour faire la fiche de transit, tout se passe bien jusqu'à ce qu'ils nous demandent 100$, ce qui ets énorme pour le pays. Nous réclamons une facture, impossible d'avoir une facture, menace du gars, il pose les papiers sur un bureau et s'en va, Solange me demande si il a amené les papiers, non ils sont là, nous les récupérons et je vais les planquer dans le camion.

 

Ils réclament les papiers, nous refusons, ils veulent mon passeport, je refuse, tout est réglé au niveau administratif, il ne reste plus que la facture, une facture et on paye. Je prends une feuille de papier, je vais la faire la facture ils n'aurons qu'à tamponner, mais ils me reprennent la feuille, évidemment pas d'écrit, alors nous réclamons quelqu'un qui parle anglais, on ne va pas y passer la journée, un type arrive qui doit connaitre trois mots en anglais, il veut le document de douane.

 

Au bout d'un moment nous décidons de lui montrer le document de douane, Solange et moi le tenons à quatre mains, pas question de lui passer, il lit en faisant suivre son doigt sur les numéro, lève son pouce et nous fait signe que l'on peut partir, ils s'en tire la tête haute et nous nous n'avons pas participé à leur fraude. Nous partons fâchés de ce patelin boueux où nous tournons comme une hélice d'avion pour trouver la route de Vera Cruz, toujours pareil, c'est tout droit, mais les travaux  font que nous nous perdons.

 

Un crotale (serpent à sonnette)

Un crotale (serpent à sonnette)

 

Route sans grand intérêt, droite avec cruise control. Nous roulons avec la clim, Il ne fait pas très chaud, 22° mais l'humidité est désagréable. Nous voyons un serpent à sonnette shooté, mais photographiable, cela ne nous donne pas envie d'aller nous promener dans les hautes herbes.

 

Arrivé à Robore, il y a une manifestation militaire, cela nous occupe, nous bivouaquons sur place. Pour info nous avons retrouvé d'autres moustiques, et les piqures brésiliennes nous titillent. Jusqu'à présent ce coin n'a pas l'exotisme de Villazon ou Tupiza, ni les beaux paysages.

 

Pique Macho

Resto à Robore (4,6€ à deux) , le Pique Macho une couche de frites, une couche de viande, une couche d'oignons, une couche de tomate ......

  

Km 30642 -    ▲297m    25 mai 2012   Ө 20.5°C le matin Ө 24.5°C en journée - AM  soleil PM nuages
Robore  -  San José de chiquito 

 

Route transocéanique (Ruta 4), le monolithe El portón

 

Nous continuons notre route, toujours dans la forêt tropicale, mais aérée, cette fois nous avons droit à des collines, en roche rouge ou couvertes de végétaux. Mais nous sommes en soucis de mécanique, il y a un bruit sur la transmission et nous craignons que ce soit la boite transfert,. Arrivés à San José nous allons dans un garage où nous laissons le camion et nous nous  payons un hôtel "de luxe" Hôtel Villa Chiquitana, six fois plus cher que ce qu'annonce le routard, mais il est beau et tout confort, l'adresse donnée par le routard est juste, mais l'indication près de la gare est fausse.

 

Il est tenu par un jeune couple de français. Jérôme est savoyard, un voisin de Saint Pierre d'Albigny. Nous lui faisons part de notre surprise de trouver autant d'inondations. Il nous dit que c'était pire il y a 8 jours et que nous devrions être en saison sèche mais que la météo est détraquée et que c'est certainement à cause du phénomène du Nino, (courant chaud le long des côtes du Pérou, qui perturbe le climat.)

 

La TV annonce 24°C à San José où nous sommes mais 8°C à Cochabamba et 4°C à La Paz.


▼ Km 30642 -   ▲297m    Samedi 26 mai 2012   Ө 20.5°C le matin Ө 25.5°C en journée     soleil nuages
San Jose de chiquito  

 

Nous arrivons au garage à 9H00 comme prévu, et comme nous l'avait prédit Jérôme le patron de l'hôtel, ils bossent sur autre chose, Enfin ils attaquent le camion et nous restons à coté d'eux. Je place du scotch américain sur ma carrosserie qu'un gars est en train de niquer. A 9H00 ils nous avaient annoncé que ce serait terminé à 10H00, ce que nous n'avons pas cru, à 12H00, c'est démonté, ce serait le roulement de l'arbre sur l'essieu arrière. Comme toujours on tombe en panne un vendredi , ils n'ont pas les pièces à San José, ils vont les commander lundi à Santa Cruz, elles vont arriver mardi vers midi. Nous voici coincés pour 4 jours à San José.

 

Zone double fonctions, garage et camping, avec chèvres, vaches et chiens

 

L'après midi un peu de bricolage, j'ai refais au silicone le joint de la climatisation de la cellule, car il y avait une goutte d'eau qui tombait. Puis nous allons visiter la ville.

 

              

La mission de San José de Chiquito ♥♥♥

 

La mission de San José de Chiquito ♥♥♥, est pour moi la plus belle de celles déjà vues en Argentine, Brésil ou Paraguay, certainement parce qu'elle est entière, et mignonne comme tout, ainsi que la place.

 

Photo de Mennonites prise sur un cadre de l'hôtel

 

Quand nous revenons vers notre "zone", nous voyons quatre Mennonites qui attendent le bus, avec un bébé dans les bras, robe longue sans âge pour la dame et salopette en jean et chapeau de paille pour les hommes, bien entendu nous ne les prenons pas en photo.

 

▼ Km 30642 -   ▲297m    Dimanche 27 mai 2012   Ө ?°C le matin Ө ?°C en journée soleil 
San José de chiquito 

 

Après une nuit d'enfer, nous décidons de retourner à l'hôtel. Nous sommes à coté de la voie ferrée, d'un important centre d'aiguillage, et à coté d'un passage à niveau. Alors le scénario est le suivant, gros coup de trompe de la locomotive, puis la locomotive qui nous fait vibrer de tous cotés, puis les wagons, et le final avec le grincement des freins.

 

A midi pour fêter mon anniversaire nous allons dans un restaurant brésilien, une famille de Mennonites arrivent en voiture ! Chemises blanches et pantalon noir pour le père et les fils, robes longues sans âge pour la mère et ses filles, la mère a des sandales à lanières et des grosses chaussettes, les filles des baskets.


▼ Km 30642 -   ▲297m    Lundi 28 mai 2012
 Ө ?°C le matin Ө ?°C en journée soleil 

San José de chiquito  

 

Le guide pour aller voir les Mennonites n'est pas disponible, alors nous restons sur place et nous profitons du bel hotel de Jérome.

 

▼ Km 30642 -   ▲297m    Mardi 29 mai 2012  Ө ?°C le matin Ө 31°C en journée soleil nuages
San José de chiquito  

  
Toujours chaud et humide, la température en elle même n'est pas très haute, mais avec l'humidité je transpire beaucoup, et je bois comme un trou. En début d'après midi nous allons au camion pour la réparation, mais les pièces n'arriveront pas, le mécano nous dit qu'elles vont arriver ce soir et qu'il attaque le travail demain à 7H00, Inch' Allah..

 

Un baobab sur la place centrale de San José

 

Pendant ces journées de repos forcé, nous étions indécis sur la visite ou pas du Machu Picchu et du lac Titicaca, il faut dire que quand on lit les magazines de voyages disponibles à l'hôtel, qui décrivent par exemple le lac Titicaca où les ferry "déversent" les touristes, cela ne nous incite pas à y aller.

 

Et puis aujourd'hui, on se dit que l'on est fatigué et que l'on va rentrer en France, ce qui était prévu, mais pas si tôt, car nous allons être papy mamy de nouveau, mais cette fois de notre fille ainée.

 

▼ Km 30652 -   ▲297m    Mercredi 30 mai 2012  Ө ?°C le matin Ө 31°C en journée soleil pluie pendant l'essai sur route
San José de chiquito 

 

Les pièces sont bien arrivées, une journée pour tout remonter, et cette fois ci le problème est inversé, nous n'avons plus de bruit à l'accélération mais à la décélération. Le problème est que ce n'est pas le même gars qui a fait le remontage, que celui qui a fait le diagnostique et le démontage, et ce n'est pas le même atelier !

 

Demain 8H00 démontage de la boite transfert, nous sommes là pour un bon moment.

 

Retour à l'hôtel, où cette fois ci nous gardons la chambre ......... Solange a pris un gros coup de soleil, ce n'est pas bien, pourtant elle était à l'ombre.

 

 

▼ Km 30652 -   ▲297m    Jeudi 31 mai 2012  Ө ?°C le matin Ө ?°C en journée soleil toujours chaud et humide
San Jose de chiquito 

 

C'est aussi ça San José

 

Notre mécanicien redémonte l'essieu arrière, il y a un roulement à changer sur la roue arrière droite, ils commandent à nouveau des pièces à Santa Cruz*.

 

* Ici ils renvoient les pièces pour que le fournisseur puisse comparer, car il vendent du chinois ! c'est une info de Jérôme, le patron de l'hôtel.

 

Concernant la boîte transfert, notre mécano n'a pas l'air de vouloir y toucher, Jérôme nous dit qu'ici ils ne font pas d'études mécanique, ils apprennent sur le tas, d'où les yeux ahuris quand je lui ai donné les deux vues éclatées de l'essieu. Alors nous préparons deux stratégies possibles, SCAM ou Santa Cruz.

 

Cette fois nous sommes dans un véritable atelier, avec toit et dalle en béton.

 

▼ Km 30652 -   ▲297m    Vendredi 1 juin 2012  Ө ?°C  soleil toujours chaud et humide
San José de chiquito 

 

Notre second garage

 

Ce matin nous discutons bien avec Jérôme le patron de l'hôtel, celà fait plaisir de rencontrer un ancien baroudeur,  ensuite nous discutons avec un couple de toulousains " Les Hédonistes", qui campent ici avec leur camping car. Ensuite direction du garage, où nous leur apprenons que nous ferons réparer la boite transfert à Santa Cruz ( SCAM ne peuvent faire un échange standard faute de boite, ils veulent nous en vendre une neuve, c'est hors de prix ). Les pièces sont toujours prévues pour ce soir, et montage demain.

 

Mennonites*

 

Nous allons manger à coté de la churrascaria brésilienne, avec les Mennonites*, ils s'intéressent plus à nous, que nous à eux, il faut dire que quand on en a vu un, on les a tous vus, on dirait des fermiers américains. Ils viennent en voiture ( un nom comme troufy, des monospaces taxi ) car la colonie est à 45 Km, c'est un peu loin pour des charrettes. Nous n'irons pas voir la colonie, car en début de semaine il n'y avait pas de guide, et maintenant il dit qu'il ne faut pas venir car la route est impraticable à cause des pluies, il y est resté bloqué 4h hier.

 

* Mouvement religieux issu de la réforme protestante à Zurich en Suisse vers 1520, sous l'influence de Conrad Grebel et d'Ulrich Zwingli........

Le mouvement se propage progressivement en aval du Rhin. Des communautés se fixent en plusieurs lieux de l'île de Texel, en Hollande, jusqu'à Bâle-Hollée, en Suisse. Elles s'organisent ensuite en Hollande et dans le nord de l'Allemagne, autour de Menno Simons. Menno Simons est un prêtre catholique qui quitte l'Église romaine en janvier 1536, suite à ses doutes concernant d'une part les sacrements, d'autre part la violence des persécutions. (WIKI)  

  

▼ Km 30675 -   ▲297m    Samedi 2 juin 2012  Ө ?°C matin  Ө 30°C jour  soleil vent
San José de chiquito  

   

Nous partageons la piscine avec une sorte d'iguane, qui nage et courre à toute vitesse. Jérôme le fait sortir à l'aide d'une épuisette.

 

 

   

Un iguane speed

(regarder dans la pelouse à gauche)

 

 

 

 

 

 

 

 Aujourd'hui nous avons du vent, et c'est très agréable, d'autant que cela chasse les moustiques. Nous récupérons le camion en fin d'après midi, plus de bruit sur l'essieu arrière, mais toujours sur la boîte transfert, Nous sommes donc comme en arrivant, retour à la case départ (sans toucher 20'000F). Grosse discution avec le mécano, qui voulait connaître le prix en France ! Pour faire court, nous connaissons les tarifs grâce à Jérôme, nous avons eu un prix "touristique" sans se faire assassiner, ici on paie directement le mécano et pas l'atelier.

 

Au retour, je fais faire un contrôle par Jérôme qui a étudié la mécanique, ok nous pouvons aller jusqu'à Santa Cruz, comme ça claque à la décélération, je vais conduire à la russe, en débrayant dans les carrefours, ou quand ça ralentira.

 

▼ Km 30675 -   ▲297m    Dimanche 3 juin 2012  Ө 21°C matin  Ө 30°C jour  soleil
San José de chiquito  

   

Jour de la fête des mères, ils nous est impossible de téléphoner à ma mère par Skype, alors nous utilisons le téléphone satellite. Journée bricolage, j'en profite pour changer les aimants des capteurs reed de l'alarme que Solange a ramenés de France, deux étaient sans capot et j'ai refais la connexion 12V du téléphone satellite car j'accrochais le connecteur régulièrement.

 

Soupe mani (arachide)

 

Milanesa avec riz et mani (arachide)

 

Resto en ville ou je goute une soupe locale, ils n'ont pas d'eau, alors nous buvons de la chicha*, c'est une version non fermentée, la version fermentée n'est plus faite avec des crachats, sauf peut être dans les tributs reculées. Pour info, un plat complet avec poulet, riz et frites coute 10 bs (1€), mais une bouteille de Coca Cola de 2 litres 11bs,et ils en achètent!

 

*La chicha, ak'a en quechua, est une boisson andine que l'on trouve notamment en Équateur, Pérou, Bolivie, Venezuela, et en Colombie. Elle est préparée à base de maïs, d'arachide (mani) auxquels on ajoute des fruits.

 

Dépannage de Jérôme, il a besoin d'un compresseur pour recharger sa bonbonne à membrane, qu'il a fait nettoyer, et remet en service. Demain normalement nous allons voir les Mennonites avec un guide et en 4x4  car la route est paraît il toujours inondée.

 

 

▼ Km 30675 -   ▲297m    Lundi 4 juin 2012  Ө 20.5°C matin  Ө 20°C jour  soleil - pluie à 15H00 et froid
San José de chiquito  -  Colonie Mennonite
 ♥♥♥   -   San José de chiquito 

   

Départ ce matin pour la colonie Mennonite, un monospace Toyota Noah vient nous chercher à l'hôtel, puis nous transfert à la gare dans un véhicule identique. La route possède encore des parties inondées, mais ça passe, le monospace Toyota Noah est confortable, le chauffeur conduit bien, il y a des roulements et amortisseurs à changer, mais ici c'est normal. Il nous demande quelle musique nous aimons, on lui répond la musique bolivienne, et  Il va acheter un CD de musique folklorique, Sympa. Nous apprenons ainsi que la musique du Chaco de l'Argentine, du Paraguay et de la Bolivie est la même.

 

Km 45, je ne conseille pas les WC du bar

 

Au kilomètre 45 à l'entrée de la colonie, notre guide réservé par Jérôme nous attend. Il parle lentement et on le comprend bien. Nous nous apercevons qu'il est indispensable d'avoir un guide pour être introduit dans la colonie. Nous avons apporté nos appareils photos et nous n'avons jamais eu de refus à notre demande de prises de photo, sauf à l'école des petits que nous avons visité où le prof nous a demandé de ne pas photographier.

 

Voici quelques notes relevées, des informations de notre guide:

 

Il y a entre 700 à 750 familles, 13-15 personnes par famille, la maison que nous avons visitée avait huit enfants. La femme du propriétaire nous a offert du fromage avec du pain fait maison et  un sirop (bitter ?). Elle nous a gentiment fait visiter sa maison. Elle est arrivée à la création de la colonie en 1971, elle était gamine et arrivait des USA. Elle ne parle que l'allemand.  Leur production agricole s'exporte en Europe et jusqu'au Japon. Une charrette coute 1400 US$.

 

                     

 

Les horaires des repas sont: 7H00 - 11H00 - 13H00 - 19H00, quatre repas par jour.

 

La musique est interdite, sauf à l'église.

Ils n'ont pas d'électricité, par contre ils utilisent le gaz.

Ils n'ont pas de voiture, toutes celles que nous avons croisées sont à des Boliviens, ils conduisent des tracteurs avec des roues en fer, si quelqu'un met des pneus il est exclu de la colonie, pourtant ils ont des charrettes avec des pneus, des brouettes et petits chariots à main pour transporter les boilles de lait avec des pneus, comme les moissonneuses qu'ils conduisent. Où est la cohérence??

 

L'almacen (magasin)

 

Il n'y a pas de mariage en dehors de la colonie, pas de mixage avec la population bolivienne, ce sont des mariages arrangés par les pères, ici pas question "d'amour". Les femmes ne parlent qu'à leur père, mais pas aux hommes extérieurs. Le guide nous dit "ils sont frigides" Solange me dit ils ont quand même une dizaine d'enfants par couple!  

 

A l'école ils apprennent à lire, écrire et compter, à partir de huit ans ils participent aux travaux de la ferme, mais l'argent est pour le père jusqu'à 18 ans.

 

             

Trottinette avec pneus

 

Ils boivent du vin, la bière est fabriquée dans la colonie, ils fument paraît il.

La colonie fait 32 Km sur 28 Km.

 

Nous remercions notre guide Flago et le rémunérons largement, il le mérite, ce fut une très belle expérience que nous avons beaucoup aimé ♥♥♥, nous sommes dans l'authentique, ici pas de bling bling, pas de montre ni de bijoux, par contre je pars avec plus de questions dans ma tête qu'à l'arrivée.

 

Nous sommes partis le matin à 8H00, de retour à 14H30 sous le soleil. Alors que nous nous sommes dit que nous allions cramer sous le soleil, le ciel s'est couvert pendant le repas, nous nous dépêchons de regagner l'hôtel en passant au garage pour récupérer mon cric. La pluie arrive à 15H15, avec le vent de Patagonie nous dit Jérôme, et ça caille, la température chute à 20°C, vite polaire et béret (à cause du vent).

 

 

   

 

Colonie Mennonite

Pressage du fromage

 

 

 

 

 

 

 

▼ Km 30722 * -   415m    Mardi 5 juin 2012  Ө 12.5°C matin Ө 20.8°C jour  AM pluie PM variable
San Jose de chiquito  -  Santa Cruz de la Sierra 

* Le kilométrage compteur est faux car au dessus de 40 Km/h il n'y a plus de comptage, nous avons effectué 280 Km.

 

         

      

 

   

Piste San José Santa Cruz

 

 

 

 

 
 

 

Départ à l'aube par la route en béton, vitesse stabilisée à 60km/h au cruise contrôle pour ne pas faire "barboter" la boite. Puis 40 Km de piste dans la jungle, et nous retrouvons le goudron. Il y a apparemment plusieurs colonies Mennonite dans le coin, aujourd'hui avec le froid les hommes portent une casquette et un blouson. Nous trouvons du carburant au bout de la cinquième station, nous essuyé  quatre refus, il faut trouver une station internationale, mais comment reconnait-on une station internationale ? 9.33 bols/L de diesel pour les étrangers 3.11 bols pour les locaux, comme il ne souhaite pas faire de facture, nous négocions à 6 bols (~0.60€). A coté de nous il y a un pick up avec un couple de Mennonite et plein d'enfants blonds, c'est le mari qui conduit ??? Encore plein d'interrogations, ce fut notre grande conversation de la matinée.

 

Arrivée au bout de huit heures à Santa Cruz de la Sierra ( un 4x4 local met 5 heures pour 280 Km) nous avons trouvé sans difficulté le garage IVECO, après différents essais, nous laissons le camion et rejoignons l' hôtel LP réservé par Jérôme.


▼ Km 30722  -   
415m    
Mercredi 6 juin 2012  pluvieux et frais
Santa Cruz de la Sierra 

 

         

Santa Cruz de la Sierra place du 24 septembre

     
Ce matin nous allons faire prolonger notre visa à 90 jours à l'immigration qui est près de notre hôtel, c'est rapide, ensuite nous allons à la douane pour faire prolonger le séjour du véhicule, c'est plus compliqué, nous retournons trois fois faire des photocopies, nous trouvons un "scribe" pour nous faire une lettre de demande en espagnol, les documents terminés et laissés, il faudra revenir les chercher vendredi ou lundi car jeudi est férié, avec  une lettre du garage certifiant qu'il a bien le véhicule et  que l'on ne peut pas rouler.

 

Ensuite direction de la place centrale, et visite du centre, resto, shopping, et retour à l'hôtel.


▼ Km 30722 -   ▲301m    Jeudi 7 juin 2012
  Ө 13°C jour variable et frais
Santa Cruz
de la Sierra 
     

Aujourd'hui c'est un jour férié, nous décalons notre départ pour Samaïpata, car apparemment les hôtels ont été pris d'assaut à cause du jour férié.

 

         

Une biche fait un câlin au paresseux

 

Visite du parc zoologique, pas très bien tenu, mais les animaux sont beaux, j'ai bien aimé ♥♥. Cela nous a permis de revoir des animaux des parcs, comme les Toucans, les Jaguars, et ceux que l'ont ne voit pas comme le puma, le paresseux, le tapir, et nous n'avons pas vu ceux que l'on ne voit pas, le tatou et le péludo, planqués dans un coin, et puis une charmante scène ou une biche vient faire un câlin au paresseux.

 

 

   

 

Zoo Santa Cruz

Singes  Castors  Paresseux

 

 

 

 

 

 

 

Le soir nous allons manger au restaurant Tanta (Péruvien) un Fusion Food (« cuisine du monde ») comme hier soir, mais celui-ci est particulièrement raffiné, le serveur se plie en deux pour nous servir, il a dû faire son apprentissage au Japon. Le stade est plein, c'est la cérémonie du Corpus Christie, 38000 personnes, 800 jeunes choristes de six universités.

 

▼ Km 30722 -   415m    Vendredi 8 juin 2012 Ө 18°C jour soleil vent frais
Santa Cruz
de la Sierra 

 

Ce matin le soleil est de retour et cela fait du bien, nous passons au garage, ils n'ont encore rien fait, ils sont en train de vidanger la boîte, et un circlips cassé est sorti. Muni de notre "carta" nous allons à la douane avec un taxi dragster, c'est un break et le hayon ne ferme pas, nous avons droit à un concert du pot d'échappement, et des retours de gaz, suivant le sens des vents, mais cela ne nous gêne pas, nous sommes des gens qui ne manquons pas d'air.

 

◄ Un siège de compétition pour notre chauffeur de taxi, dans un véhicule "dragster"

 

 

Arrivée à la douane à 11H40 avec notre carta, on nous annonce qui faudra revenir car la personne qui s'occupe du dossier n'est pas là, Solange n'est pas contente, raconte que l'on vient spécialement de Samaïpata, la personne revient dans vingt minutes, alors nous allons manger. Retour 40 minutes après la personne n'est toujours pas là, alors nous faisons un sitting ( sur une banquette quand même), la personne finit par arriver, au début elle tient les mêmes propos, il faut qu'elle aille au garage vérifier, finalement nous quittons la douane à 14H00, tout est réglé, plus la peine de revenir.

 

 

Retour au centre, le taxi que nous prenons est impeccable, nous le réservons pour demain matin pour aller à Samaïpata. Passage chez le coiffeur pour moi, petite séance de magie au début, le coiffeur désinfecte ses outils en pulvérisant de l'alcool à bruler dessus, comme un cracheur de feu, mais ici avec un pulvérisateur, qui sera utilisé à la fin de la coupe sur les endroits où il a utilisé le rasoir, pattes et cou, je sors donc du coiffeur en sentant l'alcool à bruler.


Petite séance shopping à la galerie commerciale, Solange s'occupe de son téléphone et moi de lunettes de soleil haute protection. Ici les taxis font comme en Syrie, ils klaxonnent quand on est au bord du trottoir pour proposer leurs services.


▼ Km taxi  -  Samedi 9 juin 2012  ▲1920m
 Ө ?°C jour   AM: couvert PM: soleil  chaud
Santa Cruz
de la SierraSamaipata  

 

Nous allons à Samaipata en taxi par une route sans intérêt particulier jusqu'à ce que l'on arrive à la montagne. Nous mettons 3 heures pile pour effectuer les 120 Km, pour notre chauffeur de taxi c'est une première, il n'est jamais venu ici. Le restaurant de l'hôtel est typique, pour l'entrée, la cuisinière descend dans le jardin dessous pour ramasser la salade et on mange des fleurs.

 

Samaipata

 

Le village de Samaipata nous a beaucoup plus, tout est propre, la rue, le marché et les étalages, et c'est authentique, nous faisons recoudre mon sac à dos "Nike" pour 0.70€ à un couturier de rue

.

 

  

J'achète à Solange pour son anniversaire (~20 ans) une Charango (mandoline des Andes) pour laquelle nous avons craqué, elle est bien ouvragée et a une bonne sonorité.

 

◄ Une Charango

 

Nous allons sur la place réserver le taxi pour El Fuerte pour demain matin, et nous allons chercher une autre chambre malgré la réservation. L'hôtel que nous  trouvons n'est pas  mieux, mais il a internet, un salon et une restauration le soir,. Par contre le camping à La Vispera est bien. Nous rentrons manger  le soir dans notre chambre et nous dinons sur le lit, nous n'avons pas d'autre choix .


▼ Km taxi  -  Dimanche 10 juin 2012
 
▲1920m  Ө 15°C  matin Ө >23°C jour   soleil  chaud
Samaipata
 

 

Ce matin nous quittons l'hôtel La Vespera pour l'hôtel La Posada del Sol, bien moins cher, plus confortable et plus facile d'accès au centre ville, ensuite le taxi nous emmène à El Fuerte (Le fort) mais la station de carburant n'a plus d'essence, alors il se fait dépanner de cinq litres chez le gomista. L'accès au site se fait par une piste de 6.5 Km pour tout terrain, que nous faisons avec un monospace Toyota Noah, confortable mais dont la mécanique n'en peu plus.

 

         

 

El Fuerte

 

Nous effectuons une belle promenade, à la suite des articles des blogs nous n'attendions rien de ce site, et nous n'avons donc pas été déçus. Il ne reste pas grand chose sur ce gigantesque monolithe, et de toute façon nous sommes tenus à distance, il est donc hors de question de voir par exemple le dos de serpent, il faut se reporter aux cartes postales ou à un guide.

 

         

Transport de la viande, ils déchargent à la brouette ! (sans commentaire)

 

L'après midi nous nous baladons en ville, prenons les renseignements pour le taxi de demain pour Santa Cruz, celui de 16H00 est là, c'est un Toyota Noah version limousine, en bon état, c'est rassurant.


▼ Km taxi - Lundi 11 juin 2012  ▲1920m
 Ө 10°C matin Ө >23°C jour soleil chaud
Samaipata
 -  Santa Cruz de la Sierra 

 

Mercado de 7 calle

 

Retour à Santa Cruz, où cette fois ci nous descendons à l'hôtel Siesta, qui est moche comme tout, mais l'hôtel LP est plein; Passage chez IVECO, ils ont démonté la boite transfert, c'est bien deux roulements à changer, ils en ont reçu un ! A cette allure là, nous sommes ici pour trois semaines, alors nous leur mettons la pression, tout doit être fini pour mercredi soir. Visite d'un Hypermaxi, notre premier supermarché bolivien, très bien achalandé, visite du mercado de 7 calle, de l'intérieur de la cathédrale qui est ouverte cette fois ci, il y a du monde sur la place du 24 septembre.
 


▼ Km taxi - Mardi 12 juin 2012
  415m  Ө ?°C matin Ө ?°C jour soleil chaud
Santa Cruz
de la Sierra  -  Parque Biocentro Güembé ♥♥♥  -  Santa Cruz de la Sierra 

 

Nous passons la journée au Parque Biocentro Güembé ♥♥♥ qui est situé à 5 Km de Santa Cruz, nous sommes quasiment seuls, avec seulement les employés à l'entretien.

 

         

 Parque Biocentro Güembé

 

Le parc est vraiment très bien conçu, bien entretenu, avec un coup de cœur particulier pour la passerelle dans la canopée, qui nous met à l'abri des moustiques du bas, car nous n'avons pas emporté le 5/5.

 

         

Superbe passerelle dans la canopée

 

Mauvaise nouvelle en rentrant, l'hôtel LP a annulé notre réservation, c'est la galère pour trouver un hôtel, il y en a bien un conseillé par le routard, mais à la lecture des commentaires sur internet, "le pire hôtel", "hôtel à détruire", finalement  nous restons à La siesta, en essayant d'avoir une chambre plus confortable, mais nous avons la meilleure chambre !!!

 

 

   

Parque Biocentro Güembe

 

 

 

 

 

 

▼ Km taxi - Mercredi 13 juin 2012  415m   Ө 21°C matin Ө ?°C jour soleil chaud
Défilé folklorique à Santa Cruz  ♥♥♥    

     

Mauvaise nuit, il y a une boite de nuit en face de l'hôtel, et il y a eu une bagarre cette nuit. Ce matin nous allons en taxi au musée folklore ethnique, mais celui-ci est fermé, il est en travaux. Nous traversons le marché qui est à coté, où nous rencontrons une grande quantité de Mennonites, les hommes toujours en salopette et casquette, et les femmes toujours le style petite maison dans la prairie, pas mal d'hommes fument.

 

                    

Défilé folklorique à Santa Cruz de la Sierra

 

Arrivés sur la place du 24 septembre, nous nous apercevons qu'il y a plein de groupe folkloriques, nous profitons du spectacle ♥♥♥, il y a les chulitas avec la jupe et le chapeau traditionnel jusqu'aux groupes modernes avec jupette et déhanchements adéquats... du meilleur gout !

 

                    

Défilé folklorique à Santa Cruz de la Sierra

 

                     

 

 

 

  

 

   

Défilé folklorique à Santa Cruz

 

 

 

 

 

 

 

En début d'après midi nous apprenons par email que le camion sera prêt à 17H00, nous avons prévu d'aller au garage tranquillement demain matin. Nous allons à pied au centre artisanal, qui possède des objets peu communs, cela nous change du chinois, et évidement nous craquons. Sur le chemin du retour j'en profite pour filmer un des nombreux vendeurs de rue qui proposent des oranges pelées, et là il est en train d'en peler une.

 

  

   

 

Le vendeur de rue

pèle une orange

 

 

 

 

 

 

▼ Km taxi - Jeudi 14 juin 2012  ▲415m   Ө ?°C matin Ө ?°C jour soleil chaud
Santa Cruz 

 

Retour à l'hôtel LP

 

Ce matin nous passons au garage, la boîte transfert fonctionne bien, courtes, demi-vitesses, blocage sont OK, mais maintenant il y a un bruit lors de manœuvres en tournant à gauche ou à droite, ils pensent que c'est l'essieu arrière, celui que nos "mécaniciens" de San José ont bricolé.

    

▼ Km taxi - Vendredi 15 juin 2012  415m   Ө ?°C matin Ө ?°C jour soleil chaud
Santa Cruz 

 

L'arachide Mani (Le musée d'histoire naturelle Noel Kempff Mercado)

  

musée d'histoire naturelle Noel Kempff Mercado

La racine Yuca (manioc) au  musée d'histoire naturelle Noel Kempff Mercado

 

Toujours chaud et humide. Nous visitons aujourd'hui le musée d'histoire naturelle Noel Kempff Mercado, tout petit et pas terrible dans la présentation, nous découvrons quand même les manis, une arachide que j'ai bien fait de ne pas appeler cacahuètes, et les yucas  (manioc, ils y en a plusieurs sortes).

 

▼ Km taxi - Samedi 16 juin 2012  ▲415m   Ө 23.8°C matin Ө ?°C jour  AM: couvert pluie chaud PM: soleil
Santa Cruz 

    

Quand on me donne de l'argent, je ne refuse pas !

 

C'est bon pour le camion, plus de bruit, ils ont en fait refait le travail du gars de San José et remis la bonne huile. Nous laissons le camion au garage pour profiter de la surveillance du gardien, nous le prendrons demain matin, jour prévu de notre départ.  Il n'y avait pas grand chose à faire (2 roulements neufs), mais cela prend tout de suite 10 jours, et nous sommes arrivés la veille d'un jour férié. La mécanique ne coute pas cher ici, par contre il faut payer l'hôtel, nous aurions pu coucher dans le garage, mais ce n'est pas très sexy.

  

Des "patates" pas comme chez nous

 

En soirée après un resto chinois pas terrible et une TV5 monde triste à mourir, nous découvrons un reportage sur la colonie Mennonite Chihuahua de Santa Cruz sur la chaine National Geographic, ils semblent plus modernes que la colonie que nous avons visitée.

 

▼ Km 31230 - Dimanche 17 juin 2012  ▲252m   Ө 22°C matin Ө 27°C jour   couvert pluie soleil
Santa Cruz  -   Rte de Cochabamba 

 

Ce matin c'est le départ vers Cochabamba, la sortie se fait sans problème, mais la pluie est là et cela n'arrange pas le taux d'humidité, nous roulons d'ailleurs avec la clim.

 

 

Nous suivons une route à péage bien chargée en circulation mais belle, c'est très tropical, normal puisque nous sommes à l'entrée de l'Amazonie, cultures d'oranges et de bananes, ils vendent les bananes par régimes. Arrivé au kilomètre 280, nous passons une zone cahoteuse et le bruit de la boite transfert réapparaît, alors nous nous arrêtons pour faire le point, nous ne savons pas si il y a un garage compétent à Cochabamba, mais de toute façon il faut monter à >2500m sur 20 Km, alors nous décidons de retourner à Santa Cruz. Arrêt bivouac sur une place d'un village à la nuit tombante.

 

 

 

 

▼ Km 31376 - Lundi 18 juin 2012  415m   Ө 21.5°C matin Ө 26.4°C jour     couvert pluie
Rte de Cochabamba  -   Santa Cruz   

 

Nous reprenons la route de Santa Cruz sous la pluie et une grosse circulation, il y a des accidents importants (est ce due à la pluie ?), notamment au niveau de l'aéroport, nous sommes proches du garage, c'est un embouteillage pharaonique, des camions traversent même la bande centrale de la quatre voies pour rouler de l'autre coté à contresens, la police fait évacuer la quatre voies, mais toutes les rues sont bloquées, alors nous nous arrêtons pour casser la croute, une bonne chose, car tout est dégagé lorsque nous repartons.

 

Nous portons le camion au garage, le responsable Pedro n'est pas là, nous prenons RDV pour demain matin à 9h30.

 

Voici un vrai 4x4 de kakou, un pick up toundra 5.8 litres V8, pots de ferry boat et ...... coucougnettes !

 

L'hôtel LP est complet, nous allons à l'hôtel Bolivia, bien mieux que La Siesta, ensuite nous retournons au centre artisanal, et nous craquons encore, si ça continue il faudra que l'on réserve un container.

 

▼ Km 31376 - Mardi 19 juin 2012  415m   Ө 21°C* matin Ө 24°C* jour     couvert pluie   * = internet  94% d'humidité
Santa Cruz   

     

Passage au garage et retour à l'hôtel LP, la pluie est permanente, accidents de la circulation et rues inondées. Sur internet la météo annonce toujours de la pluie pour les deux jours qui viennent, dire que nous avons choisi cette période car c'est la saison sèche.

 

▼ Km taxi - Mercredi 20 juin 2012  415m   Ө ?°C matin Ө ?°C* jour     couvert pluie
Santa Cruz   

     

 

Passage au garage, Pedro nous amène acheter 4 roulements (SKF) directement chez son fournisseur, il va nous faire l'intervention sous garantie, pendant le trajet nous parlons de la marque de camion JAC (chinois) de mauvaise qualité, pourtant ils ont une belle gueule, mais apparemment le point faible c'est l'embrayage, ensuite nous abordons la restauration, les pubs, et puis en parlant de l'énorme pick up Toyota Tundra, nous en arrivons à parler de la drogue.

  

Il nous dépose au cabinet d'assurances, car nous devons prolonger l'assurance du camion. Nous faisons les papiers mais il faudra revenir vendredi, demain c'est férié, pour régler et récupérer le tout. Pour le dossier, la réceptionniste appelle son collègue "Napoléon". On croit que c'est son surnom mais quand il nous laisse sa carte, et bien non, c'est bien son prénom!

 

Maison des artisans

 

Je suis trahi lâchement au détour d'une flaque d'eau par une de mes chaussures Timberland après quatre années de bons et loyaux services, ce fut donc l'occasion d'acheter des chaussures de randonnées. Nous avons beaucoup marché aujourd'hui, ce ne fut pas toujours agréable, entre la pluie, les éclaboussures des voitures et les gaz d'échappement.

 

▼ Km taxi - Jeudi 21 juin 2012  415m   Ө ?°C matin Ө 24°C jour     AM: couvert  PM: éclaircies / soleil
Santa Cruz   

 

Jour férié (encore ), c'est la fête du solstice, compte tenu du temps nous n'avons pas programmé de visites extérieures, nous n'allons pas aller nous embourber sur les routes en terre, normalement à Samaipata ils vont faire leur cérémonie.

 

Solange me lit la météo d'aujourd'hui sur Santa Cruz ... 9H00 pluie.....11H00 pluie ..... 14H00 pluie, bon dans notre malheur la température est de 24°C.

 

Ecole de cuisine bld San Martin

 

Le matin nous allons à la gare bimodal, et flânons bld San Martin, l'après midi direction de la place du 24 septembre qui est animée, les boutiques ouvrent, la ville bouge, c'est sympa.

 

▼ Km taxi - Vendredi 22 juin 2012  415m   Ө 16*°C matin   Ө 20*°C jour   *Internet  éclaircies vent  88% d'humidité
Santa Cruz   

 

Ce matin nous allons à l'assurance comme prévu, le gars nous demande de revenir le soir, ce n'est pas possible nous serons au garage, ou lundi, on refuse, alors il va le faire pour 11H45, nous l'aurons laborieusement à 12H15, tout prend un temps pas possible ici.

 

Les laveurs sont habillés avec des sacs plastiques

 

L'après midi nous allons récupérer le camion, il n'est pas prêt, nous attendons, puis essais, lavage et nous le remisons au garage pour deux semaines pendant notre tour au Pérou.

 

▼ Samedi 23 juin 2012  415m   Ө 16*°C matin   Ө 23*°C jour   *Internet  soleil  61% d'humidité
Santa Cruz   

    

           

 

 

Retour du soleil, nous continuons nos périples dans la ville, trop tôt pour le musée des arts, trop tard pour l'artisanat, nous mangeons enfin au Club Social, dans un bâtiment sympa, pour 20 Bs (2.2 €), soupe Andine, poulet à la crème avec yucca, riz, salade César et en dessert une gelée, et c'est bon, à part la gelée.

 

◄ Maison de la culture

 

 

 

L'après midi cette fois c'est la visite du musée des arts contemporains, ensuite nous allons à la maison de la culture pour voir une exposition d'aquarelles .

 

▼ ~500 Km Bus    Dimanche 24 juin 2012  2 570m   Ө ?°C matin   Ө ?°C jour  
Santa Cruz  -  Cochabamba   

    

C'est le départ de notre tour avec EVANEOS ( Terre des Andes son agent au Chili) notre chauffeur qui nous amène est celui de l'hôtel, très chaleureux, bises à Solange, accolade pour moi, il s'occupe de nous jusqu'au bus. Nous prenons la route du nord, celle que nous avons prise il y a quelques jours.

 

 Le car n'est pas du plus luxueux, c'est un quatre sièges de front et donc très serré, les beaux cars roulent la nuit, mais par contre c'est authentique, c'est ce que nous recherchons, j'aime, par contre j'ai moins aimé quand "l'indigène" devant Solange a mis son siège en position nuit et sa tête dans les seins de MA FEMME, je lui ai demandé de relever un peu le dossier.

 

Un péage sur la route de Cochabamba

 

Comme l'autre jour il faut bien dépasser Montero pour arriver dans la zone amazonienne, c'est beau. Mais les trois dernières heures furent pénibles, en fait à partir de la montée vers le col, le chauffage tourne a fond pour refroidir le moteur, circulation intense, difficultés pour doubler, petite panne juste avant le col, tout les camions repassent devant, ce n'est pas grave nous faisons la descente sur Cochabamba à 10Km/h.

  

                               

Cochabamba, la place principale

Cochabamba, la place principale

 

Départ à 8h30 arrivée prévue à 17H00 et nous sommes arrivés à 20H30, dont 30 minutes pour rentrer au terminal, un arrêt de 30 minutes pour manger à 13H, et pas de toilette dans le car. Au terminal le réceptif local vient nous chercher pour nous amener à l'hôtel (Americana), ensuite nous allons à la place pour visiter, par contre tout est fermé, pas un chat dans les rues, mais la police patrouille. Impossible de trouver à manger sauf en face de l'hôtel, une HUILE au poulet et frites.

 

▼ ~400 Km Bus    Lundi 25 juin 2012  4000m   Ө ?°C matin   Ө 15*°C jour  soleil    * d'après la guide à La Paz  
Cochabamba  -  La Paz
   

  

Ce matin même opération avec le réceptif, cette fois le terminal est calme, nous avons un beau car sièges 2+1 cama (lit), c'est très agréable, d'autant qu'aujourd'hui c'est la grimpette, puis l'interminable altiplano, c'est typique mais longuet, alors nous pouvons lire, dormir ou regarder la vidéo qu'ils nous passent. Le départ fut à 8H00 et l'arrivée prévue à 15H00 fut 16H00, un seul arrêt casse croute midi de 30 minutes, les toilettes du car ne fonctionnent pas. Accueil chaleureux de Carmen. Pas mal l'arrivée sur La Paz, ce n'est pas laid,  les constructions sur les pentes du relief particulier sont très typiques.

   

         

La Paz

La Paz ( photo prise dans un guide)

 

Nous nous contentons de visiter seulement autour de l'hôtel Naira ( de style colonial, à coté de l'église San Lorenzo), car nous avons le souffle court, mais sinon ça va, nous avions emporté une thermos de coca avec nous dans le car. A 19H00 Luis notre correspondant du Chili qui a organisé notre tour vient nous rencontrer, il nous donne les dernières informations.

 

▼  Mardi 26 juin 2012  4000m   Ө ?°C matin   Ө 13*°C jour   Ө 4*°C soir   * internet   soleil
La Paz
   

  

Ce matin nous partons en visite, nous commençons par la vallée de la lune (3300-3600m) ♥♥, nous sommes surpris par la circulation, nous avons tellement lu que c'était l'horreur à La Paz, en fait ce n'est pas pire qu'ailleurs, il faut dire aussi que je ne conduis pas.

 

         

Vallée de la lune

 

Je me suis attaché a être un bon élève, je note tout dans un petit carnet .... que je perds au retour à l'hôtel, alors je vais essayer de me souvenir, de toute façon je ne tiens pas un guide touristique.

 

La Kantuta, la fleur  symbole de la Bolivie

La Kantuta, la fleur  symbole de la Bolivie

Les enfants à la naissance ici à La Paz passe deux jours en couveuse, le salaire mini est de 75 US$ et un policier touche 2000Bs,(environ 240€) ils sont en grève aujourd'hui. Le Che est apprécié par la population, concernant les jupons des chulitas qui sont en nombre considérable ici, le critère de beauté étant la rondeur le nombre de jupon varie suivant chaque chulita, une maigre en mettra d'avantage qu'une ronde.

  

                 

La calle Apolinar Jaen

 

Nous passons devant la zone fermée du quartier des riches(les narco-casas) près de la vallée de la luna, située au plus bas de La Paz, ici le rang social est décliné par l'altitude où l'on habite, les plus pauvres habitant en altitude, le riche gagne 4°C par rapport au pauvre. Nous montons au mirador Kili Kili, ce qui nous permet de faire un petit city tour, nous avons aussi retrouvé les touristes.

 

Manifestation de policiers sur la plazza Murillo

 

L'accès à la plazza Murillo ( le héros local ) est fermé, les policiers manifestent et défilent, mais cela ne nous empêche pas de voir les palais ( législatif et gouvernemental) et la cathédrale. Très belle et typique calle Apolinar Jaen, où se trouve la belle maison de  Murillo, par contre le musée de l'or est fermé pour des raisons de sécurité, il n'y a plus de policiers en ville.

 

         

Un panier avec des offrandes pour la pachamama au marché aux sorcières

 

Passage dans un marché populaire où nous avons les explications sur les produits déshydratés naturellement (soleil), comme la viande qui est toute blanche, comme une variété de patate qui ressemble à des champignons de Paris, avant d'aller au marché des sorcières, où nous avons de bonnes explications sur les différentes amulettes, le hibou pour l'intelligence, la tortue la santé, ou bien l'amulette pour sa maison ou sa voiture, etc et le condor pour les voyageurs.  L'explication sur les paniers dédiés à la pachamama est intéressant, ils font bruler le panier, place la cendre dans un petit sac et le place en terre.

 

 

   

 

Manifestation de la police

à La Paz

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

▼ ~750 Km Bus    Mercredi 27 juin 2012  3600m   Ө 4°C matin à La Paz   Ө ?°C jour  soleil    
La Paz  -  Cusco  ♥♥♥ 

 

Petit hic ce matin, notre chauffeur n'est pas à l'heure, Carmen notre guide se démène au téléphone, il arrive avec 30 minutes de retard, j'ai faillis prendre un taxi. Le car n'est pas celui annoncé par Carmen, un quatre sièges de front, c'est bien par contre un semi cama, le car est glacé, nous conservons tous nos manteaux et chapeaux, béret gaucho pour moi car il est super pratique, le dossier du siège de Solange est cassé, alors je brasse un peu pour trouver un gars qui s'en occupe.

  

A la douane de Desaguadero

 

La route n'a pas d'intérêt particulier, seul lorsque nous longeons le lac Titicaca, nous trouvons un petit intérêt au paysage.

 

Le passage à la douane de Desaguadero s'effectue sans difficulté particulière et rapidement, pas de perte de temps, nous remontons tous dans le car et on roule, avec toujours la tête prise par le mal d'altitude .

 

◄  Brésil 4

Pérou 1  ►

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Plan du site

       
Accueil Qui sommes nous ?    
       
  Nos voyages Classement par voyage  
    Classement par pays  
       
  Nous contacter Formulaire contact  
       
  Les liens Chroniques des voyageurs  
       
  Véhicules La Strada Sprinter 4x4  
       
    Ancien véhicule SCAM - IVECO
       
    Véhicules pour voyager  
       
    Buggy  
       
    Accessoires  
       
  Recherche Rechercher sur le site  
       
  Conseils    
       
  Légal No Copyright  
       
  Plan du site C'est cette page  
       
       
       
       

    

 

Retour haut de page