Accueil ... Nos voyages ... L'Amérique du sud en camping car  .... Le

 

Carte du Routard

 

 

FICHE BOLIVIE  

Voir la fiche

 

Monnaie   

Le symbole Bs sur cette page est le Bolivanos.

 

▼ Jeudi 5 juillet 2012   5000m   soleil  pluie à la nuit à La Paz

Puno  -  Copacabana (Bolivie)  - La Paz

 

Passage des douanes sans problème, arrivés à Copacabana, notre réceptif est très sympa et nous guide,  nous allons évidemment à la plage. Bon soyons clair, Copacabana la côte d'azur bolivienne, pour voir comme çà, premièrement il ne faut pas connaître la cote d'azur, deuxième procéder à une forte masturbation intellectuelle pour se l'imaginer comme çà.

 

                                      

Copacabana

 

Beaux paysages sur la presqu'ile, nous quittons celle-ci sur un bac pour le bus et une vedette pour nous, placés à coté du moteur ça n'arrange pas mon crane un peu pris depuis le passage à 5000m. Ensuite vers La Paz, nous retrouvons la "Mongolie".

 

Retour à La Paz toujours sous le soleil, à l'hôtel Naira de nouveau, notre réceptif Carmen est là.

 

 

Il y a un spectacle devant l'église à coté de l'hôtel, malheureusement la pluie est venue.

 

 

   

 

Spectacle devant la

cathédrale à La Paz

 

 

 

 

 

 

 

▼ Vendredi 6 juillet 2012   5000m     soleil 

 La Paz - Rte de Santa Cruz

 

Nous visitons les trois musées en ligne, musée des costumes, Murillo et musée de l'or, des musées que l'on visite quand on est à La Paz, mais il ne faut pas faire le déplacement pour çà, notamment le musée de l'or qui contient des pièces non ouvragées, de simples feuilles découpées.

 

Ensuite nous allons au musée de la coca, où nous apprenons que le Coca Cola est toujours fabriqué avec des feuilles de coca sans cocaïne (ils ont acheté 220 tonnes en 2010), quand à la noix de Kola, ils l'achètent  en  Guinée. Voir aussi  WIKI

 

Vue depuis le car sur les hauteurs de La Paz

 

Départ précipité pour prendre notre car pour Santa Cruz, il y a une grosse manifestation d'indiens et écolos qui refusent une route qui doit passer dans la forêt amazonienne, c'est folklo !

  

Nous avons eu le car à la dernière minute, horaire prévu 17h00 - 9h00 demain matin, sans toilette !

 

▼ Samedi 7 juillet 2012   5000m   couvert et venteux 

 Rte de Santa Cruz  -  Santa Cruz

 

Arrêt à 21H00 pour le repas du soir et "autre choses". A 3h00 du matin nous sommes arrêtés en montagne, un accident, un camion qui s'est renversé, alors on en profite pour se "libérer", les femmes contre la carrosserie du car. A 7h00, arrêt brutal, on a perdu le lanterneau du toit, un bout de fil de fer fera l'affaire et on repart, le second chauffeur dort dans la soute.

 

A 7h30, arrêt petit déjeuner et "autre choses", nous arrivons à Santa Cruz  dans un embouteillage pas possible, c'est samedi matin et il y a une sorte de marché aux puces qui envahit les cotés et la bande centrale de l'avenue. Arrivée à 11h00, soit 18 heures de car, nous sommes crevés et j'ai choppé un rhume carabiné.

 

Nous sommes contents de notre parcours Machu Picchu - Titicaca, nous n'avons jamais eu de température négative, bien que les guides nous aient donné des températures de -17°C à certains endroits au Pérou. Le soleil a été aussi présent et nous n'avons pas eu a subir la pression de la pompe à fric et de la police ripou.

 

▼ Dimanche 8 juillet 2012     Ө12°C matin   Ө18°C jour     couvert  

 Santa Cruz

     

Nous avions prévu deux jours de repos après notre périple, mais pas pour la grippe, donc nez qui coule, dos courbaturé, poumons qui ramonent.

 

Danse folklorique de Santa Cruz avec le drapeau de la ville

   

 

   

  

Danse folklorique

de Santa Cruz

 

 

 

 

 

 

 

 

▼ Km 31380  Lundi 9 juillet 2012     Ө?°C matin   Ө24.5°C jour     soleil  

 Santa Cruz  -  Rte de San José 

     

Ce matin nous allons récupérer le camion remisé chez IVECO, nous nous apercevons que l'assurance prise ici n'est que pour la Bolivie, alors après avoir mis en charge les batteries, nous allons à l'assurance, et ce fut long, nous allons manger entre temps, puis sortie du garage qui fut longue aussi, ici chez IVECO (IMCRUZ), par manque de place, ils passent leur temps a déplacer les voitures Suzuki, et manque de pot aujourd'hui il y a un arrivage de la douane via le port d'Irique au Chili. Puis nous faisons le plein à la station à coté, ce fut long et  en raison de l"émission de la facture internationale, finalement il vaut mieux traiter au noir, c'est plus simple.

 

Santa Cruz

 

Pour être clair Santa Cruz n'est pas une ville touristique, mais nous y avons passé de bons moment, nous étions bien ici, évidement les chulitas ne courent pas les rues ici, nous pensons que vu le boom économique donné par le gaz, le pétrole et la drogue, dans dix, vingt ans nous ne reconnaitrons plus la ville. Petite spécialité locale quand on est piéton, les voitures aux feux avances sur le passage piéton (ils gagnent 1.5m), il y a ceux qui passent au rouge en klaxonnant, sinon c'est comme partout en Amérique du sud, le piéton ne compte pas.

   

Enfin nous sortons de Santa Cruz, et prenons la route tranquillement, nous nous arrêtons pour bivouaquer dans une colonie Mennonite, sur la place en terre (Rien n'est goudronné dans les colonies), les gars sur leurs tracteurs nous saluent discrètement, pendant le repas du soir on frappe à la porte, c'est une famille Mennonite qui vient nous saluer, ils sont de la ferme d'en face (800m), image d'un autre temps, leur petite fille est mignonne comme tout, blonde comme les blés évidement, c'est sympa.

 

 

▼ Km 31680 350m    Mardi 10 juillet 2012     Ө14.5°C matin   Ө29°C jour     soleil   chaud et humide

 Santa Cruz  -  San José 

 

Changement de climat et donc de look, je repasse au short et sandales. Le camion ruisselle d'humidité ce matin et comme nous prenons la route poussiéreuse de la colonie pour rejoindre la route goudronnée, le camper est à relaver.

 

 

                                       

 

Bonne route tranquille jusqu'à la connexion de la piste dans la jungle, elle est très sèche, donc dure et poussiéreuse, jusqu'à mi parcours où elle devient plus sablonneuse. Solange apprécie le paysage, moi j'ai les yeux rivés sur la piste, après ces 40km nous nous arrêtons pour boire un coup.

 

 

Hôtel Villa Chiquitana à San José de Chiquito

  

Arrivés à San José à 11H30 nous allons déjeuner au resto brésilien bourré de Mennonites, c'est vrai qu'ils mangent à 11H00. Ensuite nous allons à l'hôtel Villa Chiquitana pour camper, où nous retrouvons avec plaisir Jérôme et nous discutons du périple effectué, et de l'utilisation de ses précieux conseils. Il nous  explique qu'il vient d'apprendre que les "syndicats" tiennent les routes, et qu'il ne peut pas négocier des prix avec ses taxis, car si le syndicat l'apprenait ils bloqueraient les camoituresions, comme quand on n'est pas syndiqué, la mafia quoi !

 

Journée chaude et humide, mais nous ne nous plaignons pas, le froid va vite venir sur ce chemin du retour.

    

 

   

 

Piste dans la jungle entre

Santa cruz et San José

 

 

 

 

 

 

 

   

▼ Km 31862 222m    Mercredi 11 juillet 2012     Ө17°C matin   Ө28°C jour    Couvert vent soleil

San José  -  Aguas Calientes 

       

Départ tranquille et tardif en fin de matinée du camping de l'hôtel Villa Chiquitana, où nous saluons et remercions Jérôme pour son accueil et ses différents services, il nous fait un petit croquis des différentes choses à voir sur la route vers le Brésil, il nous conseille le Pantanal bolivien.

 

                                       

 

Très beaux paysages ce matin sur cette route bétonnée à travers la jungle, la chaîne de montagne est typique, arrêt à Chonchi devant le monolithe pour le casse croute de midi.

 

Aguas Calientes

 

Le Aguas Calientes, c'est pas coquet, très pauvre, on dirait qu'ils ont fait un combat de poubelles lors d'une fête dans le village, comme nous l'avons lu nous ne passons pas sous le portique du camping Miraflores, nous allons au camping suivant Los Hervores, pas de portique, nous rentrons mais il n'est pas possible de rentrer dans la zone camping, malgré les efforts du gars qui poussent les câbles électriques avec une perche, un rocher nous fait basculer vers un arbre, alors nous allons nous installer à coté du camping Miraflores sur le chemin sablonneux, nous visitons ce camping (un petit paradis)  très bien entretenu, dommage, nous voyons ce fameux court d'eau chaude, ~30°C au bord et plus là où ça bouillonne. Evidemment ici il fait chaud et humide, la nuit va être torride ( est ce qu'on peut le dire comme ça ?).

 

▼ Km 32172 120m    Jeudi 12 juillet 2012     Ө16.4°C matin   Ө25.2°C jour    soleil

Aguas Calientes  -  Pantanal bolivien  -  Puerto Suárez 

 

Nous reprenons notre route vers Puerto Suárez, un peu longuet, nous trouvons facilement l'entrée du Pantanal bolivien grâce aux informations et plan de Jérôme. Arrêt au Km 6 pour casser la croute.

 

La piste en terre est pierreuse et ça tape pas mal, comme prévu rien de particulier jusqu'au poste de contrôle militaire.

 

Km 25 Première barrière militaire

 

 

Km 35 Contrôle militaire, au début nous avons droit à deux gars fatigués avec un petit carnet, puis comme cela leur créé une petit activité, ils sortent de leur hamac, puis le chef arrive, interrogatoire, mais une question intelligente concernant la quantité de gazole dans le réservoir. Quelques kilomètres après ce contrôle nous nous arrêtons pour observer des toucans en vol, fenêtres ouvertes près d'un étang, et nous nous faisons sauvagement agresser, et je dois dire même lâchement par une nuée de moustiques, la réplique fut terrible, bombe Fly Tox, raquette électrique, il ne restera plus un ennemi vivant au bout de quelques minutes, bien entendu nous ne nous en tirons pas sans quelques blessures infligées par l'ennemi.

 

Un toucan

 

Km 50 Arrivée au poste du garde parc, il nous demande l'autorisation d'entrée ??? que l'on obtient à Puerto Suarez, il va nous chercher le document, on essaie de le faire ici, rien à faire, c'est Puerto Suarez, et bien on lui dit que l'on va au Pantanal brésilien, il est un peu dépité, idem pour les militaires du poste précédent, ils n'étaient pas au courant de cette autorisation.

 

Retour au Km 6 pour bivouaquer, mais coté église c'est finalement trop désertique et sans lumière, idem pour les " cases " du village, nous allons bivouaquer sur la place du très poussiéreux Puerto Suarez.

 

 

▼ Km 32435    Vendredi 13 juillet 2012     Ө17°C matin   Ө26.2°C jour    soleil

Puerto Suárez  -  Douane de Puerto Quijarro

 

Une haie d'honneur pour nous accueillir ...

   

Tombés du lit, nous sommes arrivés à la douane à 7H15, l'immigration ouvre à 8H00 et la douane à 8H30. Passage de la douane rapide et sans problème.

 

 

 

 

 

 
 
 

◄  Pérou 1

Brésil 5  ►

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Plan du site

       
Accueil Qui sommes nous ?    
       
  Nos voyages Classement par voyage  
    Classement par pays  
       
  Nous contacter Formulaire contact  
       
  Les liens Chroniques des voyageurs  
       
  Véhicules La Strada Sprinter 4x4  
       
    Ancien véhicule SCAM - IVECO
       
    Véhicules pour voyager  
       
    Buggy  
       
    Accessoires  
       
  Recherche Rechercher sur le site  
       
  Conseils    
       
  Légal No Copyright  
       
  Plan du site C'est cette page  
       
       
       
       

    

 

Retour haut de page