NOS VOYAGES ----- MALI ----- MALI 2010

     

 

MALI 2010  Album photos   Fiche Mali

 

Situation géographique AVEC GOOGLE MAPS

   

 

CARTE DU MALI

   

Voyage en camping car 4x4 au Mali

 

MALI Album photos du Mali   Fiche Mali

   

Monnaie  Francs CFA 640FCFA = 1€

Gazole   525FCFA (0.820€)

Température Ө19°C à Ө42.6°C

Heure GMT 

Routes à péages 500 FCFA  avec notre véhicules

Electricité que se soit le réseau ou le groupe électrogène c'est pas terrible notamment pour le moteur de la climatisation.

 

Situation géopolitique

RAS à ce jour ......

    

Km 5708 ▼  14  février 2010 Ө matin 22.5°C Ө jour 38.2°C

C'est dimanche alors les douaniers nous demandent 30'000FCFA, (camper + moto) on payera 20'000FCFA avec reçu.

Nous prenons la direction de Bamako sur une route avec quelques nids de poules et des passages en latérite mais c'est beaucoup mieux que celle du Sénégal, nous passons deux péages à 500FCFA.

 

La route est un peu monotone sauf un passage dans du relief et cases traditionnelles. Sur la route au loin nous voyons un camion avec un capot bizarre à l'arrière, en fait c'est la coccinelle qui est tirée par le semi remorque.

 

Nous nous arrêtons pour bivouaquer à Diama au campement tenu par une anglaise qui fait de l'humanitaire, il n'y a presque rien, eau au bidon, pas d'électricité mais elle fait partir les enfants ... Barka !  ... à retenir. L'accueil est en anglais, présentation, prix, etc. (2500FCFA/pers) c'est parfait nous nous installons. Puis après notre installation nous visitons et discutons, comme elle nous a dit qu'elle avait vécu un peu en France et qu'elle veut nous faire plaisir, elle nous parle français et ...... nous ne comprenons rien, alors nous faisons des sourires niais quand elle sourit, enfin nous nous adaptons à ses mimiques et reprenons en anglais. Attention aux puces des canards ça laisse des traces ! 

 

Nos corps commencent à se cuivrer joliment (C'est la séquence érotique indispensable).

 

Point GPS du campement Voyage Aventure à Diama N14°33.037' W009°11.155'

 

Km 6040 ▼  15  février 2010 Ө matin 19°C Ө jour 38.4°C à Bamako

Excellente route à péage de Diama à Bamako (2 x 500FCFA). Nous doublons notre coccinelle hollandaise, cette fois ci ils sont arrêtés, le capot est ouvert, même remorquée la Cox ne roule plus ? Nous sommes en pays de culture et comme nous ne roulons pas à travers champs il est difficile de sortir de la route.

 

Lors de la pause café nous recevons un message de Christine et Patrick de La Clusaz, merci pour votre message mais pourquoi préciser que c'est la St Valentin, je ne l'ai pas souhaité à ma chère et tendre..... D'ailleurs ce n'est pas la même date au Mali, je crois, non je suis sûr, et il n'y a pas de fleuristes dans la brousse ! Imaginer sa déception avec des fleurs fanées au bout de deux heures, finalement j'ai fait une bonne action.

 

Après le pique-nique un pick up de la gendarmerie avec gyrophare et phares allumés arrivant en face de nous font des grands signes pour nous   arrêter. Un motard avec feux à éclats arrive en face suivi d'un autre, est ce l'arrivée du président ?

Non c'est le Bamako - Dakar en vélo ! Il est 13H00 il fait 35°C à l'ombre ! Bon courage.

 

A Bamako nous allons à l'hôtel Djobila, 3500FCFA/pers (5.47€) et par jour. Il fait chaud et lourd et toujours cette belle vue sur le Niger et ses pêcheurs en pirogues. Nous captons un WIFI libre avec l'antenne.

 

Point GPS du feu rouge ou il faut tourner à droite pour l'hôtel Djobila N12°36.482' W008°00.378'

 

Point GPS de l'hôtel Djobila N12°36.592' W008°00.564'

 

Petit tour en moto et en solo dans Bamako, c'est mémorable...

 

 

Km 6040 ▼  16  février 2010 Ө matin 22.5°C Ө jour 34°C

Toujours à Bamako nous allons en taxi (3000cfa l'heure) à l'ambassade de Guinée pour faire les visas (46000cfa le visa 60 jours), nous les récupérons à 15H00, bon accueil, équipe sympa.

 

Point GPS de l'ambassade de Guinée N12°37.171' W007°59.024'

 

Ensuite nous allons à l'ambassade de Côte d'Ivoire, pas facile à trouver car ils ont déménagé, le gardien de l'ambassade m'interdit de rentrer car je n'ai pas de manche alors Solange y va seule.

 

Point GPS de l'ambassade de Côte d'Ivoire N12°38.096' W008°01.777'

(A coté de l'hôtel Radisson)

 

Au bout d'un moment elle ressort passablement énervée il lui faut une photocopie du visa du Mali, ballade toujours avec notre taxi pour trouver une photocopieuse nous en profitons pour acheter une chemise " typique" à l'hôtel américain à coté. Cette fois ci je rentre avec elle et je comprends, nous avons affaire à un type très hautain à tel point que je regarde le rideau car la moutarde me monte au nez. Nous remplissons des documents où il est marqué en bas "Nous ne remboursons pas en cas de refus de visa" !!! Il nous renvoie faire une photocopie de notre passeport car nos photocopies sont au format A5 et il ne prend que du A4. En sortant Solange me dit "Tu veux toujours aller en Côte d'Ivoire ?" Au retour je m'aperçois que deux nanas sont rentrées avec des bretelles ficelles sur leurs épaules ! Documents remplis il nous convoque demain à 9H00 pour payer, "on ne peut pas payer maintenant car cela coûte en taxi et c'est loin... Non il faut venir demain en faisant une photocopie de l'assurance CEDEAO recto verso. L'affaire a durée 2H00.

 

Qu'est ce que je porte bien l'habit, le bas de la chemise est évasé comme pour habiller une bouteille de champagne, les mauvaises langues diront " plutôt une bouteille de Perrier"

.le soir, repas de capitaine grillé, accompagné de alocos (délicieux) pris en compagnie de Gilbert et Christiane du camping-car 71

ll SOIR?

Km 6040 ▼  17  février 2010 Ө matin 25.5°C Ө jour 35°C

Nous allons à l'ambassade de Côte d'Ivoire pour 9H00, nous rentrons à 9H05 mais ils nous prenne à 10H00 car un gars n'était pas arrivé. Aujourd'hui je vois l'ambassadeur sapé comme un prince avec un petit chapeau autrichien avec sa petite plume du meilleur effet.

 

La femme qui s'occupe des paiements est très sympa, ça change, nous lui demandons ce qu'il y a à voir et nous répond "la plage", les autres réponses à nos questions ne sont pas plus encourageantes.

 

Elle nous dit que les prix ont augmentés ainsi que les formalités à cause de la crise et de l'immigration. Je pose la question concernant l'entrée sans manche, elle est stupéfaite Solange lui dit qu'en plus il veut un cadeau, elle répond "lui il va sauter". Nous sommes convoqués demain à 15H00 pour prendre les visas (60000CFA le visa 10 jours) avec le reçu donné par la compta.

 

Petite course au marché couvert près du camping, tout est couvert de mouches.

 

Des Espagnols arrivent à l'hôtel, ils ont passé cinq mois au Ghana, la chaleur est terrible là bas, ils ont un CPD (Carnet de Passage en Douane) mais il me dit que en disant que l'on ne fait que passer en touriste avec un bakchich ça marche, par contre il n'y a pas grand chose à voir. Trop tard pour nous pour cette année, il fait trop chaud. Ils nous déconseillent la Côte d'Ivoire "Trop dangereux"?

 

Km 6040 ▼  18  février 2010 Ө matin 25°C Ө jour 36°C

Les piles boutons du cadenas alarme n'en peuvent plus, j'ai peur d'avoir aussi cher pour mes six piles que le prix du cadena, la papeterie à qui je m'adresse m'amène dans le marché 

 ( ils sont sympas ces Maliens) 150FCFA la pile !  (0.234€)

 

A 15H00 nous allons chercher nos visas à l'ambassade de Côte d'Ivoire, le préposé est toujours aussi hautain derrière son bureau ministériel, tout est prêt c'est parfait.

 

Petite visite au magasin "les milles et une merveilles" qui est sur la route, il y a toutes les chinoiseries possible de la gamelle au tapis, courses à la superette près du camping et qui est plus facile d'accès car à l'opposé du centre ville, tourner à droite au feu rouge en sortant du camping la superette QUICK SHOP est à 2.85 Km. Coup d'état à Niamey au Niger (RFI).

 

Point GPS de  la superette QUICK SHOP à Bamako WPT N12°35.247' W008°01.316'

 

Nous ne savons pas si Kouchner a raté son coup lors de sa visite mais les journaux ne sont pas tendres, il y en a un qui titre "Deux insultes de la France contre ATT*" (* Initiales du Président).

 

Un couple de Normand en IVECO 4X4 arrive en fin d'après midi, ils viennent du Burkina, ils ont eu très chaud d'autant que leur climatisation est défectueuse, on connait. Ils font partis comme nous du club des camping car de la route de la soie.

 

Km 6273 ▼  19  février 2010 Ө matin 26.5°C Ө jour 38°C

Sortie de Bamako tranquille (Bon à l'africaine), nous allons ver Ségou par une bonne route, le vent  souffle fort et chaud.

 

Bivouac à l'hôtel Savane (WIFI) plus calme que le parking de l'hôtel Indépendance.

 

Point GPS de l'hôtel Savane N13°26.185' W006°16.627'

 

Petit message satellite de Tina & Jimmy, sympa, merci et à bientôt.

 

Ce soir au resto poulet Yassa, c'est un poulet bicyclette et un très grand sportif nous n'avons pas trouvé la viande, que la peau sur les os, heureusement qu'il y avait du riz et des légumes pour caler le ventre.

 

Km 6446 ▼  20  février 2010 Ө matin 25.5°C Ө jour 38.6°C

Ce matin nous nous dirigeons vers le port de Ségou facile à trouver avec le guide du Routard, je ne suis pas très chaud pour une visite en pirogue, je m'attends aux rabatteurs et compagnie, il n'en fut rien, c'est calme bien qu'il y ait beaucoup de toubabous, accueil sympas chez les guides, le prix 25000cfa  est celui annoncé par le routard, c'est parfait.

 

Point GPS du port de Ségou N13°20.999' W006°15.914'

 

La pirogue à moteur est silencieuse et sans fumée, promenade en pirogue sympa et très cool. Jolis paysage. Au village des potiers, les gens sont gentils ainsi que les enfants, très bon accueil dans les familles, cette promenade fut un délice ♥♥♥. Nous avons payé 2000FCFA de taxe au village et avons vu les différentes phases de fabrication de la poterie dans différentes familles. Les femmes font de la poterie de mère en fille depuis plus de 300 ans, les filles ne vont pas à l'école, elles apprennent la poterie dès l'âge de 10 ans. Elles sont souriantes, ne connaissent rien d'autres, et font tout à la main comme leurs ancêtres. Elles ne connaissent pas le tour, c'est elles qui tournent autour de leur poterie.

 

 

Une toubabou est en grande discussion avec une femme qui pompe au puits et un homme qui regarde. Elle leur explique que c'est à l'homme de pomper, heureusement ils ne comprennent pas. Nous,nous comprenons car elle parle français avec l'accent belge, il faudrait lui expliquer que la société traditionnelle Malienne est très structurée.

 

Des enfants me prennent par la main et m'appelle papa, je prends mes distances avec Solange, préservons la paix du ménage, de toute façon c'est la première fois que je viens ici ....... Euh je crois .......... Sur quelle rive je suis déjà ?

 

Repas dans la cour intérieure de l'Hôtel Restaurant l'Auberge tenue par des Libanais, très bien. Nous achetons du miel de baobab pour les filles !

 

Visite au site de Sorotomon, le marché est typique mais nous n'allons pas plus loin que le centre du village, le routard ne parle pas d'ici, nous allons à Sékoro.

 

Point GPS pour aller à Sorotomon tourner au WPT N13°20.693' W006°23.377' suivre la large route en latérite.

 

Visite du site de Sékoro cité par Le Routard, Ici on nous saute dessus, à l'entrée on me demande 15000 FCFA, OK je fais demi-tour, il passe à 2500FCFA pour le village pour lui on donne ce que l'on veut ...... donc rien............ je rigole nous l'avons payé !

Village et guide pas sympa ....... cadeaux ................ bonbons........

 

Point GPS pour aller à Sokoro tourner au WPT N13°23.329' W006°20.988' et suivre le chemin légèrement ensablé mais porteur.

 

Nous prenons le goudron vers Teriya Bugu ♥♥♥, cette fois ci les panneaux indiquent très bien l'entrée de la piste inondable.

 

Point GPS pour aller à Teriya Bugu depuis Ségou rendre la piste inondable au point N13°08.698'  W 005°51.024' Teriya est au WPT N13°12.499' W005°31.835'.

 

Pour prendre la piste nous fermons bien toutes les ouvertures notamment les lanterneaux car je fais une poussière comme un panzer, mais je ne prends pas pour Rommel !

 

Anecdote

Un jour je suis étonné de voir un toit ouvrant sur un tout terrain Mercédès classe G* avec une couleur kaki et on me répondit "C'est pour le passage des bosses il faut ouvrir le toit à cause des casques à pointes !

  

* Celui qui ressemble à un Land Rover avec des galbes comme une boite d'allumette.

 

Je me suis éclaté sur cette piste sans difficultés techniques, longue quand même de 35 Km au GPS donc 45 Km env. je n'ai pas mesuré mon mètre dans la caisse à outils n'est pas assez long.

 

Arrivé à Teriya bugu, ils ont aménagé un accueil avec écran PC plat, un jeune blanc se la pète un peu. Il fait chaud, très chaud, nuit difficile. Le restaurant a doublé ses prix depuis l'an dernier, Il pratique maintenant des prix français, mais c'est bon. Deux musiciens jouent ce soir,  mais c'est un peu trop répétitif, nous ne nous attardons pas.

 

Vidéos

 

Ségou - Piste inondable de Teriya Bugu  Pirogue vers le village des potiers Village des potiers

 

Km 6273 ▼  21-22  février 2010 Ө matin 23.5°C Ө jour 39°C

Journées de repos à Teriya Bugu, ballade vers les pêcheurs et leur village, ballade en moto pour moi l'après midi, le soir je me suis fait une coupe de cheveux africaine mais cela n'intéresse que mes fans.

 

Nous aimons toujours autant Teriya Bugu par contre la nouvelle direction est en train de tout gâcher au niveau accueil, Les "blancs" ne disent pas bonjour, l'adjoint réceptionniste en costume cravate par 39°C, il serait mieux en boubou comme avant, on se croirait au Novotel. Le parc reste magnifique.

 

Km 6734 ▼  23  février 2010 Ө matin 23.5°C Ө jour 42.6°C

Nous partons de Teriya Bugu de nouveau par la piste inondable, vers la fin de la piste nous arrivons dans un village c'est trop étroit et ça ne passe pas et lorsque je fais demi tour je me plante jusqu'au moyeu dans un trou pas vu à la caméra pas mal colmatée par la poussière, En sortir fut facile avec les courtes et les blocages des ponts, la manœuvre pour le demi-tour fut plus compliquée, mais nous avons assuré le spectacle pour les villageois, il n'y avait pas d'homme l'honneur est sauf.

 

Route de liaison vers Sikasso où nous allons bivouaquer à l'hôtel Wassoulou (3000CFA/pers)où nous pouvons rentrer avec la case mobile, à l'hôtel Maïssa nous aurions pu rentrer par l'arrière et nous parquer  avec les camionnettes de service mais ils demandent trop cher.

 

En arrivant à l'entrée de Sikasso il y a notre dernier barrage de contrôle, comme d'habitude je double les mini bus et camions car ils ne nous demandent jamais rien, mais ici le gendarme nous fait signe de nous garer sur le coté.

 

Après avoir fait des mondanités avec des gars il vient vers nous et en une seule phrase nous demande " Passeports, permis de conduire, assurance, vignette, triangle, gilet, extincteur et ... boîte à pharmacie" et là nous éclatons de rire, est ce qu'il va nous faire le coup de Saint Louis, nous avons tout, il n'est pas méchant, tout se passe bien et rapidement, il devait avoir besoin d'affirmer son autorité.

 

Point GPS de l'hôtel Wassoulou à Sikasso N11°20.133' W005°39.783'

 

Point GPS de l'hôtel Maïssa à Sikasso N11°20.133' W005°39.783'

 

▼  24  février 2010 Ө matin 25.5°C à Sikasso

 

Ce matin je prépare tout pour faire le plein d'eau et je vois arriver un gars avec un seau, l'eau est venue par voiture !

Sortie du Mali par la douane de Zegoua.

Arrêt au poste de douane qui demande 5000cfa. Comme d’habitude nous demandons un reçu, il n’y en a pas, nous  refusons donc de payer.

Un peu plus loin, nous passons au poste de gendarmerie, même topo, 5000cfa, « pas de reçu, je ne paye pas ». Je pense que la fermeté de Solange les impressionne et ils nous laissent partir avec un sourire en coin,

Puis nous  passons au poste de police juste à coté, très sympa," bonne route et bon voyage". Enfin un qui ne demande rien.

Album photos du Mali

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour MALI  Album photos du Mali   Fiche Mali

   

Retour de Côte d'Ivoire

8334 Km ▼  2 mars 2010 Ө matin 26°C Ө jour 23 - 39°C

Nous revenons de Côte D'Ivoire  via Pogo - Sikasso.  La route Sikasso - Bougouni est un patchwork de goudron nids d'autruches, route en latérite à coté de la nouvelle route en construction, magnifique route neuve de  20 km et de nouveau goudron nids d'autruches. Après Sikasso nous trouvons un ciel couvert qui sera suivi de la pluie, le gardien de l'hôtel nous avait lavé la case mobile ce matin, dommage.

 

A Bougouni visitons trois hôtels, c'est épouvantable comme la ville, seul le stade est beau avec une belle pelouse verte, nous allons bivouaquer près des antennes GSM et TV à coté de la gendarmerie, le gardien est très sympa.

 

Point GPS de notre bivouac à Bougouni ( gendarmerie) N11°24.961' W007°29.544'

 

8547 Km ▼  3 mars 2010 Ө matin 29°C Ө jour 40.2°C

Nous nous dirigeons vers la Guinée par le goudron qui est très bon suivi par une route en latérite de bonne qualité, quelle bonheur de rouler droit.

 

Faire le plein de réservoirs de gazole à Yanfolila ! Car après il n'y a plus rien.

 

Arrivés à la douane de Badogo nous trouvons celle-ci fermée, un bus est là et nous demandons à quelqu'un la route pour la Guinée car le panneau qui est juste ici indique la guinée à droite par un chemin qui va au village, Il nous dit qu'il faut sortir du village et tourner à droite. Nous ne trouvons rien, nous demandons deux fois notre chemin qui est confirmé comme bon, puis au bout de 10 Km nous faisons demi tour, retour à Badogo et nous nous arrêtons à la maison juste avant la douane qui est toujours fermée, les gens nous désigne un type mal fagoté allongé sur un lit en terrasse, c'est le douanier !

 

Il nous prend le laissez passer, et nous dit que le panneau devant n'est plus bon la piste est cassée il faut repartir et tourner à 5 Km, A 5.9 Km il y a une piste d'entrée de village et nous avons confirmation que c'est la bonne direction. Et là c'est de la vraie piste, nous utilisons les courtes plusieurs fois, nous sommes dans l'authentique dans les villages traversés, beaucoup de manguiers pleins de fruits, la cellule fait la largeur de la piste.

 

Nous ne sommes pas trop sûr de notre direction car la navigation satellite nous donne éloignés de la piste (Russe) et cap vers le sud, mais lors du piquenique nous entendons un bruit de moteur qui est long a arriver car il roule à 5 km/h comme nous, c'est le camion brousse que l'on a vu dans un village, c'est bon nous pouvons suivre cette piste. Il n'y a que 10 km pour arriver à la douane de Guinée mais ils furent longs et sportifs, une préparation pour la Guinée en quelque sorte.

 

 

Suivre la suite en Guinée (république)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

ALBUMS PHOTOS

   
   
SimpleViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
 

No copyright

Haut de page

No copyright