Accueil ... Nos voyages ... Sahara occidental ... Mauritanie 2016  ... Sénégal ... Guinée Conakry ... retour Sénégal ... retour Mauritanie ... retour Maroc

 

 

Sam

27

FEV

2016

Dakhla  - Boulanouar   Km 1699     Ө 15°C -  25°C  

 

Départ sans les cheveux au vent, j'ai la boule à zéro, et toujours ce p....n de vent, que nous avons heureusement dans les fesses la plupart du temps sinon c'est un vent de sable latéral, souvent  avec un manque de visibilité, et  je branche les phares et feu anti brouillard.

Arrivée à la douane marocaine où l'entrée est bien ensablée, passage rapide sympathique et efficace. Passage du no man's land habituel, sans balisage et avec une chaussée défoncée alternant roche et sable, on ne peut plus se tromper en allant tout droit dans le bac à sable maintenant c'est plein d'épaves.

 

No man's land entre le Maroc et la Mauritanie ↑

 

Je passe en mode 4x4 et courte pour tracer ma route car le mec devant veux absolument me guider, alors je passe dans le sable, il a une 406, il ne peux pas suivre. Passage en 2h30 à la douane mauritanien où les rabatteurs nous harcèlent, c'était plus simple du temps où ils n'avaient qu'une cabane ruinée. Corbi est rempli de sable les contrôles de police et de la douane ont eu raison de lui, de même les secousses du no mans land ont brassé les jerricans de gazole et ça sent à l'intérieur..

 

↑ La douane telle que nous l'avons connue

 

Le vent de sable augmente et Solange et moi passons à la chèche, bivouac sur le coté de l'hôtel El Ezze Raha à Boulanouar qui n'est pas très sexy, je tape ces lignes en attendant le poulet frites qui vient certainement à pieds, et dans le noir car il n'y a plus de courant.

 

Super repas poulet avec des vraies frites, oignons tomates, c'était délicieux, et avec la lumière!

 

→ 3 fiches de police données dont 1 au Maroc soit un total de 8.

 

 

DIm

28

FEV

2016

Boulanouar -  Camping Les sultanes  Km 2072     Ө 13°C -  27°C  

 

Toujours beaucoup de vent avec un temps de "brouillard de sable", de plus la route est très abimée avec des nids de poule, j'en ai d'ailleurs pris un, une très mauvaise visibilité, c'est fatigant avec le goudron cassé qui semble d'ailleurs récent, de plus les véhicules arrivant en face roulant très vite on les aperçoit au dernier moment. Au premier contrôle ils sont contents de nous retrouver, pourtant se sont les gendarmes de Boulanouar qui nous ont indiqué l'hôtel qui est à coté du poste.

 

 

 

 

 

 

Arrêt casse croute à la station d'essence "La gare du nord" où nous sommes à l'abri du sable, la porte latérale électrique ne s'ouvre plus, ça coince, heureusement elle s'ouvre à la main, de même il est impossible d'ouvrir les portes roues et le marteau est dans la soute donc derrière les portes roues, finalement je décoince le tout avec une bouteille d'eau.

Après le repas le vent de sable a disparu, nous roulons donc plus cool en appréciant le paysage, le goudron est bon.

Arrêt au camping "Les sultanes" 20 Km avant Nouakchott, drôle d'impression, on voit le parking mais pas le camping, en fait les deux sont confondus. Belle balade sur la plage ♥♥ qui est superbe et relativement propre, c'est fou même le crochet de la laisse de Lola est coincé par le sable. Après la longue balade sur la plage je m'attaque au nettoyage du placard aux jerricans de gazole, c'est en fait mon deuxième jerrican qui est de mauvaise qualité, je nettoie avec du sable puis à la lessive, nous allons voir cette nuit, la nuit dernière nous avons dormi fenêtre ouverte. Repas à la paillotte de la plage ♥♥  où comme à son habitude Lola a un succès fou, ils veulent tous faire des photos avec elle. les prix pratiqués au resto sont européens mais les brochettes sont délicieuses.

 

↑ Camping Les Sultanes

 

Sur la plage j'ai trouvé un beau billet de 100 ouguiyas (0.30€), c'est le début de la fortune, Picsou a démarré comme ça, mais c'était avant François Hollande.

 

→ 9 fiches de police données soit un total de 17. C'est bizarre cette impression qu'il y a moins de contrôles car finalement il y a un poste tous les 40Km environ.

 

Lun

29

FEV

2016

Camping Les sultanes - St Louis (Sénégal)   Km 2357     Ө 19°C -  31°C  

 

↑ Plage Les sultanes

 

Traversée de Nouakchott folklorique comme d'habitude, Solange trouve que cela devient pire. Route vers l'embranchement de Diama inégale avec des nids d'autruches, mais ça va, des fois il vaut mieux rouler 1/2 goudron 1/2 sable, ou carrément sable, avant l'embranchement vers Diama la route est ruinée ↓

 

 

A l'embranchement de l'ancienne piste Véolia c'est maintenant une belle route goudronnée, au contrôle de police nous avons droit à un jeu de duettistes, pendant que le gendarme part avec nos passeports pour faire semblant de les contrôler, l'autre gars nous demande si nous avons l'assurance car on ne peut pas la prendre à Diama, puis passe avant carnet ATA .. son jeu est crédible manque de pot les copains sont passés il n'y a pas longtemps et nous avons des infos récentes. Pour lui,  il faudra que l'on fasse demi tour comme des allemands dernièrement, alors qu'avec lui un simple coup de fil et en 30 minutes il nous a les documents avec un taxi qui viendrait de Rosso... se sont vraiment les rois de l'arnaque à Rosso!

 

La route goudronnée est très belle que se soit au niveau du goudron ou du paysage, c'est la brousse, c'est mieux que les yeux rivés sur le goudron. Ce goudron s'arrête à Keur Massène, la piste de la digue est sèche et de bonne qualité, avec une tôle ondulée correcte à 60Km/h, un contrôle routier nous indique que l'ambassadeur des Etats Unis est en visite, nous verrons d'ailleurs arriver plus loin des TOY200 noirs avec plein de poussière, nous nous sommes mis de coté avec les feux allumés. C'est incroyable le nombre de Phacos qu'il y a maintenant dans le parc, ils ont dus en implanter.

 

↑ Digue de Diama ↓

 

Passage de la douane mauritanien folklorique, à la douane ils nous font le coup habituel de demande d'argent en ayant fermé la porte ... pour faire court, demande de leurs numéros matricules, qu'ils téléphonent à la douane d'entrée pendant que nous appellerons le chef de région ... Un gradé arrive et tout est réglé rapidement. Achat de l'assurance, ils nous font le même prix que Mme Fatou alors on la prend.

 

Coté police même chose en rentrant ils nous demande 10€, on éclate de rire, en sortant le gars réitère mais un autre lui fait signe de ne pas insister. Bon puis le gars qui ouvre la barrière nous demande la taxe communale que l'on paie avec ticket officiel.

→ 17 fiches de police données aujourd'hui soit un total de 34

 

 

Route de Rosso Diama

 

 

 

Digue de Diama

 

 

 

◄  Sahara occidental

 

Suite Sénégal  ►

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Plan du site

       
Accueil Qui sommes nous ?    
       
  Nos voyages Classement par voyage  
    Classement par pays  
       
  Nous contacter Formulaire contact  
       
  Les liens Chroniques des voyageurs  
       
  Véhicules La Strada Sprinter 4x4  
       
    Ancien véhicule SCAM - IVECO
       
    Véhicules pour voyager  
       
    Buggy  
       
    Accessoires  
       
  Recherche Rechercher sur le site  
       
  Conseils    
       
  Légal No Copyright  
       
  Plan du site C'est cette page  
       
       
       
       

    

 

Retour haut de page