Accueil ... Nos voyages ... Sahara occidental ... Mauritanie ... Sénégal ... Guinée Conakry ... retour Sénégal ... retour Mauritanie ... retour Maroc

 

 

Les parcours

   

Abaynou - Lagune de Khnifiss-Naila - Boujdour - Dahkla -

 

 

Les vidéos

   

 

 

 

Les guides

   

 

Gandini pistes - Guide camping au Maroc GandiniFiche Maroc

 

 

 

Lun

22

FEV

2016

 Départ d'Atlantica - Abaynou   Km 228       Ө14°C -  22.5°C  

 

Départ d'Atlantica sous la pluie, petit message d'Exploracy, ils sont chez Zebra Bar au Sénégal, nous essayons de programmer un rendez vous. Casse croute et repos à l'endroit exotique habituel avant Tiznit, route d'enfer après Tiznit avec les convois de camions où dans la montagne la première est trop courte et la seconde trop longue, plus les Fangio locaux y compris un chauffeur de semi remorque qui double quatre camions dans les virages en dépassant une double ligne continue.

Arrivée au camping de la vallée* chez Paul à  Abaynou avant Guelmin, il est 17h30 et il fait un froid d'enfer 17°C. * Une info de Valérie & Bruno.

 

Mar

23

FEV

2016

 Abaynou - Lagune de Khnifiss-Naila Km 514       Ө 9.5°C -  21°C  

 

 

Il ne fait pas chaud chez Paul jusqu'à ce que le soleil arrive, mais il se lève tard et se couche tôt. Superbe route jusqu'à Tan Tan, piquenique à El Ouatia en bord de mer. Passage au Sahara Occidental reconnaissable aux nombre de stations services avec le carburant défiscalisé, contrôle sérieux des gendarmes qui vérifient notre prolongation de séjour, une fiche de police. Bivouac à la lagune de Khnifiss_Naila ♥♥♥ 12.23944W / 28.02889 N ( Carrefour à droite après le relais 4x4 La courbine d'argent). Il a bien plut, il y a pas mal de flaques d'eau tout le long de la route.

 

Album photos Sahara Occidental

   
 

Mer

24

FEV

2016

 Lagune de Khnifiss-Naila - Tarfaya - Laayoune - Boujdour  Km 876       Ө 17°C -  25°C  

 

Entrée de Boujdour en plein contre jour avec son avenue interminable à 40Km/h  ↑

 

Superbe petit déjeuner sur la lagune, à Tarfaya Solange me reproche d'avoir fait le plein chez Atlas, il faut aller chez Total ou Afriquia, mais le problème c'est qu'il n'y a ni l'un ni l'autre au Sahara occidental, j'ai rempli pour la première fois un seul jerrycan de gazole pour essayer, nous allons voir si l'odeur de gazole remonte à l'intérieur. Prix du gazole 4.38DH / 0.438€

Nous rattrapons un convoi de camions escortés par les véhicules de la gendarmerie, nous restons derrière jusqu'à Laayoune à la vitesse de 75-85 Km/h. Retour du ciel sans nuage, contrôle sérieux à Laayoune avec gendarmes armés et équipés de caméra perso, c'est une première, puis 50m plus loin la police où une nouvelle fiche suffit.

Paysage pas terrible jusqu'à Boujdour, mais la route est bonne, l'arrivée en ville est incroyable avec cette avenue monumentale, couchage au camping Sahara Lin où nous sommes tristes de ne pas pouvoir avoir notre couscous habituel, il faut dire que le camping sent le sapin. Il y a un vent fort, nous nous sommes abrités derrière le mur comme tout le monde.

 

→ 4 fiches de police aujourd'hui donc cela fait 5 fiches au total à ce jour

 

Jeu

25

FEV

2016

Boujdour - Dakhla Km 1234     Ө 17°C -  22.5°C  vent fort 

 

 

 

Départ de bonne heure et sous le vent, 150 Km de mauvaise route ruinée et dentelée, avec des croisements de camions toujours au mauvais endroit, vent de sable latéral. Puis la route et le paysage se sont améliorés, contrôle de police sans qu'ils nous arrêtent, il y a trop de vent ils ont froid. Au rond point d'accès à la presque ile de Dakhla, ils nous ont simplement souhaité la bienvenue, nous n'avons donné aucune fiche de police aujourd'hui.

 

Arrivée toujours aussi magique au dessus du chott de la presqu'ile ↓ ♥♥♥.

 

 

Nous sommes déçu par Dakhla, la ville devient trop "balnéaire", ils bétonnent partout, repas de midi à notre resto habituel en bord de mer au centre ville, pas excellent, mais c'est le meilleur de Dakhla.

 

Beaucoup de vent, nous nous installons en bord de mer et signalons notre position par email et SMS à Exploracy avec qui nous devons nous retrouver, mais Nouakchott - Dakhla plus les douanes c'est une dure journée pour eux.

 

Ven

26

FEV

2016

Dakhla    Km 1283     Ө 17°C -  20°C  vent fort 

 

 

Des nouvelles d'Exploracy, ils sont à 120Km de Dakhla, le passage au scanner fut douloureux comme pour tous, nous les attendons. Le test du jerrycan de gazole placé sous le lit est réussi avec ce premier jerrycan, je vais maintenant essayer le second, ceci n'intéresse personne à part mon pote Jo le taxi qui se fait actuellement des c....es en or à La Clusaz.

Le vent est toujours aussi fort et nous en avons ras le bol, et ne pensons qu'à partir d'ici.

Nous retrouvons Exploracy au centre ville où j'ai acheté une tondeuse pour cheveux, nous mangeons un couscous ensemble et parler de leur voyage, prêt pour nous séparer je m'aperçois que la tondeuse après la charge ne fonctionne plus, il faut attendre 18h00 l'ouverture du magasin, donc le départ vers la Mauritanie est reporté à demain.

Mea culpa pour les jerricans, les deux remplis sont en compression, suintent et coulent sous le véhicule mais il n'y a pas d'odeur à l'intérieur, le montage est à revoir.

 

Sam

27

FEV

2016

Dakhla  - Boulanouar (Mauritanie)  Km 1699     Ө 15°C -  25°C  

 

 

 

Départ sans les cheveux au vent, j'ai la boule à zéro, et toujours ce p....n de vent, que nous avons heureusement dans les fesses la plupart du temps sinon c'est un vent de sable latéral, souvent  avec un manque de visibilité, et  je branche les phares et feu anti brouillard.

 

 

Arrivée à la douane marocaine où l'entrée est bien ensablée, passage rapide sympathique et efficace. Passage du no man's land habituel, sans balisage et avec une chaussée défoncée alternant roche et sable, on ne peut plus se tromper en allant tout droit dans le bac à sable maintenant c'est plein d'épaves. Je passe en mode 4x4 et courte pour tracer ma route car le mec devant veux absolument me guider, alors je passe dans le sable, il a une 406, il ne peux pas suivre. Passage en 2h30 à la douane mauritanien où les rabatteurs nous harcèlent, c'était plus simple du temps où ils n'avaient qu'une tente genre tipi. Corbi est rempli de sable les contrôles de police et de la douane ont eu raison de lui, de même les secousses du no man's land ont brassé les jerricans de gazole et ça sent à l'intérieur..

Le vent de sable augmente et Solange et moi passons à la chèche, bivouac sur le coté de l'hôtel El Ezze Raha à Boulanouar qui n'est pas très sexy, je tape ses lignes en attendant le poulet frites qui vient certainement à pieds, et dans le noir car il n'y a plus de courant. Délicieux le poulet frites oignons tomates

 

 

◄   Maroc Atlantica parc

 

Suite Mauritanie  ►

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Plan du site

       
Accueil Qui sommes nous ?    
       
  Nos voyages Classement par voyage  
    Classement par pays  
       
  Nous contacter Formulaire contact  
       
  Les liens Chroniques des voyageurs  
       
  Véhicules La Strada Sprinter 4x4  
       
    Ancien véhicule SCAM - IVECO
       
    Véhicules pour voyager  
       
    Buggy  
       
    Accessoires  
       
  Recherche Rechercher sur le site  
       
  Conseils    
       
  Légal No Copyright  
       
  Plan du site C'est cette page  
       
       
       
       

    

 

Retour haut de page